Présidentielle 2021

Moïse Kérékou : une proposition de l'ex-ambassadeur après l’invalidation de sa candidature

L’investigateur 15/02/2021 à 13:54

Très fâché tout comme certains prétendants dont les candidatures ont été rejetées par la Commission Electorale Nationale Autonome (CENA), l’ancien ambassadeur du Bénin près la Turquie ; Moïse Kérékou a réagi sur sa page facebook.

Moïse Kérékou estime que ce qui se passe actuellement, au sujet des élections présidentielles du 11 avril prochain, est inédit. Donc pour cela, il souhaite qu’à la place des élections, il faut plutôt une assise. « A la place de la convocation du corps électoral, il faut convoquer les corps constitués, l’intelligentsia et l’élite pour enfin discuter franchement de l’avenir de ce beau pays », a écrit le fils de l’ancien président de la République, feu Général Mathieu Kérékou.

Lire aussi : Dassa  : prison pour le surveillant Général du Collège Catholique Saint Michel pour avoir frappé un enfant

Il est vrai, l’ancien membre fondateur du parti, Les Démocrates a totalement vidé son sac, mais il s’est laissé à la colère avant de dire son toute son amertume. « Ce qui se passe aujourd’hui au niveau de notre Etat est triste, regrettable », a-t-il dit. Dans la même logique que son binôme, Joël Aïvo, l’ex-ambassadeur a détesté que ceux qui hier, ont revendiqué la démocratie au temps du régime ancien de Boni Yayi, en viennent à lui porter, selon "ses termes" un coup de grâce pendant qu’ils sont au pouvoir. « L’impasse dans laquelle nous nous trouvons appelle à de nouvelles assises », suggère-t-il.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook