Actualité

Niger : la CEDEAO condamne la tentative de putsch manqué, lire sa réaction

L’investigateur 1er/04/2021 à 16:39

La CEDEAO vient de rendre public, un communiqué dans lequel elle condamne le coup de force manqué au Niger hier. En dénonçant l’acte, l’instance sous-régionale exprime sa solidarité au peuple nigérien et à son gouvernement.

La CEDEAO regrette le coup de force manqué hier à Niamey et qui pouvait mettre fin au processus démocratique en cours de ce pays. En effet, tôt dans la matinée, des tirs nourris ont été entendus auprès de la présidence du Niger.

Lire aussi : Scrutin du 11 avril : liste intégrale des 1822 assistants de coordonnateurs d’arrondissement

Alors que le processus démocratique en cours permettra dans quelques heures, le passage de témoin entre le nouveau président élu, Mohamed Bazoum et le sortant Mahamadou Issoufou, certains soldats ont décidé de mettre un terme au processus. Mais fort heureusement, ils ont été repoussés par la garde républicaine et des arrestations ont été opérées. A la suite du coup qui a foiré, la CEDEAO a réagi. Lire son communiqué.


COMMUNIQUÉ

La Commission de la CEDEAO à noté avec une grande préoccupation, les derniers développements au Niger notamment, une tentative de coup d’Etat le mercredi 31 mars 2021, visant à mettre fin au processus démocratique en cours dans le pays.

Lire aussi : CAN 2021 : 23 équipes qualifiées, les gros absents, un match à rebondissement reporté

La CEDEAO condamne fermement cette tentative de coup de force et exprime au Gouvernement et au peuple nigérien sa solidarité et son attachement aux valeurs démocratiques.

La Commission de la CEDEAO rappelle enfin sa ferme opposition à tout changement politique anticonstitutionnel et appelle les forces de défense et de sécurité à demeurer dans une posture républicaine.

Abuja, le 31 mars 2021




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook