Actualité

Niger : les auteurs de l’attaque du domicile du président de l’Assemblée enfin connus

L’investigateur 23/06/2021 à 07:54

L’attaque commise le 12 juin dernier contre le domicile du président de l’Assemblée nationale du Niger, Seini Oumarou a été revendiquée. A travers un communiqué, Le groupe jihadiste de l’Etat islamique en Afrique de l’Ouest (Iswap) s’est signalé comme l’auteur.

"Un détachement de sécurité des soldats du califat a attaqué la maison du président du Parlement (...) du Niger à Niamey (...) à l’aide d’armes automatiques, tuant un de ses gardes et en blessant un autre", affirme l’Iswap dans un communiqué publié par Site, organisme spécialisé dans la surveillance des sites internet jihadistes.
Le groupe jihadiste de l’Etat islamique en Afrique de l’Ouest (Iswap) a revendiqué mardi une attaque commise le 12 juin à Niamey contre le domicile de Seini Oumarou, président de l’Assemblée nationale du Niger, au cours de laquelle un de ses gardes du corps avait été tué.

C’était dans la nuit du vendredi 11 au samedi 12 juin 2021. Le domicile du N°2 nigérien a été mitraillé par des hommes armés qui ont tué un de ses gardes du corps et blessant grièvement un deuxième.

« Dans la nuit de vendredi à samedi, le domicile du président de l’Assemblée nationale a été attaqué par deux individus sur une moto. Ils ont mitraillé les gardes, tuant un d’entre eux », a indiqué aux journalistes Ousseïni Salatou, un conseiller de Seini Oumarou.

Information confirmée plus tard par le ministère nigérien de l’Intérieur, soulignant qu’avant de « quitter les lieux » les deux assaillants ont vainement tenté d’emporter un véhicule 4X4 pick-up stationné au domicile de Seini Oumarou.
Agé de 70 ans, Seini Oumarou, leader du Mouvement national pour la société du développement (MNSD, au pouvoir de 1999 à 2010) était arrivé troisième à la présidentielle du 21 décembre 2020, et avait appelé à voter au second tour pour Mohamed Bazoum, le candidat du pouvoir, vainqueur du scrutin. Il a été élu au perchoir en mars dernier.



Inter


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer





Facebook