Actualité

Niger : voici la vérité au sujet des expulsions ou non des ambassadeurs de quatre autres pays vendredi dernier

L’investigateur 29/08/2023 à 15:54

Le dysfonctionnement noté dans les communiqués faisant foi d’expulsions de plusieurs ambassadeurs accrédités à Niamey vendredi dernier, n’est pas anodin. Au contraire, cela est dû à une mésentente entre les militaires au pouvoir.

Une volte-face de la junte à Niamey a été constatée à propos des expulsions de plusieurs ambassadeurs vendredi dernier. En effet, l’information concernant les expulsions des ambassadeurs des pays comme le Nigeria, la Côte d’Ivoire, les États-Unis et l’Allemagne a suivi celle de l’ambassadeur français, Sylvain Itté. Selon les informations de rfi, les militaires voulaient effectivement renvoyer les diplomates des pays cités en dehors de celui de la France. Et, à propos, des communiqués ont été signés à tour de bras. Sauf qu’un ancien diplomate consulté le leur a déconseillé. Ce dernier aurait dit au général Tchiani de : « commencer par la France », et que par la suite « les autres pays vont être plus compréhensifs à leur endroit. »
C’est alors que les putschistes ont fait marche arrière pour rappeler que les informations concernant le départ des ambassadeurs de la « Côte d’Ivoire, des Etats-Unis, de l’Allemagne et du Nigeria », annoncées par les médias sont « fausses ».

Lire aussi : [Niger : l’Union européenne réagit à la situation de l’ambassadeur de France à Niamey>https://www.linvestigateur.info/?Niger-l-Union-europeenne-reagit-a-la-situation-de-l-ambassadeur-de-France-a&var_mode=calcul]

« Il faut continuer à prendre nos distances vis-à-vis de la France, mais ne pas couper au même moment avec les autres pays occidentaux, car ils ont des intérêts au Niger et nous avons besoin d’eux », ont-ils dit au final.

Le média français informe que « la junte nigérienne a bien pris la décision d’expulser, outre l’ambassadeur de France, les représentants des États-Unis, de l’Allemagne, du Nigeria et de la Côte d’Ivoire. » Et que verbalement, des notes ont été rédigées par le ministère nigérien des Affaires étrangères. Avant que les courriers des autres ambassadeurs soient retenus au dernier moment.



Inter


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook