Football

Nigeria-Ghana : mort d'un officiel de la caf après de graves incidents des supporters

Rollis HOUESSOU 30/03/2022 à 15:39

Le médecin chargé du contrôle antidopage de la CAF Dr Joseph Kabungo est passé de vie à trépas après la manifestation du mécontentement des supporters nigérians, apprend on ce mercredi matin. Un match à l’issu duquel le Nigeria a été éliminé par le Ghana.

La Fédération zambienne de football (FAZ) a officialisé l’information ce mercredi. Joseph Kabungo, un médecin qui travaillait pour la Confédération africaine (CAF) et la FIFA, est décédé mardi soir en marge de la rencontre Nigeria – Ghana, à Abuja (1-1), décisive pour la qualification à la Coupe du monde au Qatar.

| Lire aussi : Algérie vs Cameroun : bonne nouvelle pour Rigobert Song, entraîneur des Lions

| Lire aussi : Mondial-2022 : le Sénégal élimine l’Égypte au bout du suspense et dans une ambiance survoltée

Selon certaines sources locales, le Dr Kabungo, missionné pour effectuer les contrôles antidopage à l’issue de la rencontre, est mort lors de violences survenues après l’élimination du Nigeria, qui avait été tenu en échec à l’aller (0-0). D’autres sources font état d’un malaise cardiaque, sans rapport avec un mouvement de foule. La FAZ reste très prudente. « Il est trop tôt pour s’attarder sur les détails de la cause de sa mort, mais nous attendrons le rapport complet de la CAF et de la FIFA sur ce qui s’est exactement passé », a déclaré son président Andrew Kamanga.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer