Actualité

Nigéria : décès du chef d’état-major de l’armée dans un crash d’avion

L’investigateur 23/05/2021 à 17:09

Le Bureau d’enquête sur les accidents du Nigéria (AIB -N) a ouvert une enquête pour connaître les réels motifs de l’accident dans lequel le chef d’Etat-major le lieutenant-général, Ibrahim Attahiru et une dizaine de personnes sont décédés après un crash d’avion.

Un crash d’avion survenu à Kaduna, le vendredi 21 mai 2021 a occasionné le décès du chef d’Etat-Major de l’armée nigeriane, le lieutenant-général, Ibrahim Attahiru et une dizaine de personnes à bord de l’appareil.

Le Nigeria pleure le départ de son chef d’Etat-Major, le lieutenant-général, Ibrahim Attahiru décédé dans un crash d’avion le vendredi dernier. Selon l’agence de presse du Nigéria (NAN), l’accident s’est produit à l’atterrissage de l’avion et a fait 11 morts, y compris le chef d’état-major de l’armée, le lieutenant-général Ibrahim Attahiru, ses assistants ainsi que l’équipage de conduite, rapporte Bwt.

Après l’accident, l’ouverture d’une enquête a été annoncée par les autorités du pays. Pour preuve à travers un communiqué publié samedi 22 mai, le Bureau d’enquête sur les accidents du Nigéria (AIB -N), a annoncé l’ouverture d’une enquête pour élucider les circonstances du décès du chef d’état-major de l’armée. Par le biais du même communiqué, le bureau d’enquêtes estime que l’enregistreur de données de vol (FDR) et l’enregistreur de la parole dans le cockpit (CVR) de l’avion Beechcraft 350 avaient été récupérés.

« Les enquêteurs téléchargeront et analyseront les informations vitales contenues dans les enregistreurs du laboratoire de sécurité des vols de classe mondiale de l’AIB-N, à Abuja. Le mandat donné à l’AIB-N est basé sur le protocole d’accord (MOU) signé entre les deux agences le 1er juillet 2020 couvrant les domaines de l’assistance mutuelle », a déclaré le directeur de l’AIB -N.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook