Actualité

Nigeria : nouvelle attaque de deux églises par des hommes à motos, des résistants enlevés et des fidèles tués

L’investigateur 21/06/2022 à 00:18

Trois morts et de nombreux enlèvements lors de l’attaque d’églises et de villages à Kaduna. Le gouvernement a déclaré que les bandits ont attaqué les fidèles de l’église baptiste Maranatha et de l’église catholique St. Moses ce 19 juin 2022.

Des hommes armés sur des motos ont tué trois personnes après avoir attaqué deux églises et un certain nombre de villages dans la zone de gouvernement local de Kajuru dans l’État de Kaduna, dimanche, a déclaré le gouvernement de l’État. Le commissaire à la sécurité intérieure et aux affaires intérieures de l’État, Samuel Aruwan, l’a annoncé dans une déclaration aux journalistes, selon les informations de Premium Times.

"Sur une note triste, les agences de sécurité ont signalé au gouvernement de l’État de Kaduna que des bandits ont attaqué des fidèles et des habitants à Ungwan Fada, Ungwan Turawa et Ungwan Makama dans la zone générale de Rubu, dans la région du gouvernement local de Kajuru.

"Selon le rapport, les bandits ont pris d’assaut les villages à moto, en commençant par Ungwan Fada, puis Ungwan Turawa, avant Ungwan Makama et enfin Rubu", a déclaré M. Aruwan.

Il a ajouté que dans le village de Rubu, les bandits ont attaqué les fidèles de l’église baptiste de Maranatha et de l’église catholique de St Moses.

"Trois habitants ont été confirmés tués dans ces attaques. Ils sont identifiés comme suit : Peter Madaki, chef de quartier de ’Ungwan Fada’, Elisha Ezekiel, résident de ce même ’Unguwan Fada’ et Ali Zamani, responsable de la jeunesse dans la région de Rubu", écrit le commissaire dans le communiqué.

M. Aruwan a déclaré que deux personnes ont été blessées à la suite des attaques et qu’un nombre inconnu de résidents ont été kidnappés.

"Les bandits présumés ont pillé des magasins et emporté des objets de valeur dans les villages", a-t-il ajouté.

M. Aruwan a déclaré que le gouverneur par intérim de l’État, Hadiza Balarabe, a exprimé sa tristesse et a condamné l’attaque dans les termes les plus forts.

Le gouverneur de l’État, Nasir El-Rufai, se trouverait actuellement hors du Nigeria.

Mme Balarabe a également exprimé ses condoléances aux églises et a prié pour le prompt rétablissement des victimes blessées.

"Des patrouilles de sécurité sont menées dans la zone générale pendant que les enquêtes progressent. Les citoyens seront informés des nouveaux développements", a déclaré le commissaire.

Cette dernière attaque est survenue exactement deux semaines après que 40 fidèles ont été tués dans l’église catholique St Francis, à Owo, dans l’État d’Ondo, dans le sud-ouest du pays.

Il y a deux semaines, des hommes armés à moto ont également attaqué une série de villages à Kajụrụ, dans l’État de Kaduna. Au moins 32 personnes ont été tuées dans cette attaque.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer