Bénin

Opposition : un citoyen reproche une seule chose aux leaders du parti « Les Démocrates »

L’investigateur 2/08/2020 à 12:56

A la faveur d’une interview accordée à une Web Tv, le politologue béninois, Joël Atayi-Guèdègbé, analysant les atouts et faiblesses du nouveau parti de l’opposition, Les Démocrates, a regretté une seule chose dans la démarche des caciques de cette nouvelle chapelle politique qui vient d’être créée.

Créé après plusieurs mois d’intenses travaux, le parti politique « Les Démocrates » vient comme pour combler un vide. Selon les sympathisants de ce parti, il demeure le salut du peuple, notamment à travers la volonté de ses acteurs qui envisagent de conquérir le pouvoir en 2021.

Lire aussi : Chronique du Professeur Gbégnonvi : deux histoires d’argent au Bénin

Mais à dire vrai, quelles sont les chances de ce parti qui vient de naître dans un contexte où le parrainage est une nécessité pour tout prétendant à l’élection présidentielle de 2021 ? A cette question, même les plus optimistes-nés se refusent pour l’instant de croire en la possibilité du parti du président Eric Houndété et ses pairs de trouver des maires ou députés de la mouvance pour parrainer leur candidat. Les doutes à ce sujet, le politologue béninois, Joël Ataya-Guèdègbé les partagent avec ceux qui en font un souci. Et, par le biais d’une interview la semaine dernière, il a déclaré ceci : « Tout ce qui focalise l’attention actuellement, c’est la présidentielle. Et j’ai cru entendre dire que ce parti s’organise et est déterminé à être présent à la présidentielle. Et nous attendons de savoir comment, sur quelle modalité », a-t-il laissé entendre. Avant de regretter que le parti s’est raté à deux grandes occasions sans pour autant chercher à se battre pour être de la course aux législatives d’avril 2019 et aux communales du dimanche 17 mai 2020.

Lire aussi : Bénin  : les noms cités pour la présidence du parti de l’opposition, Les Démocrates

« Il est regrettable que deux élections, pas moins importantes se soient déroulées sans ces acteurs politiques, qui ma foi aurait pu faire le sursaut de l’union… », a-t-il regretté. C’est dire qu’à son entendement, Les Démocrates devraient y aller un peu plus tôt pour ne pas rater ces deux belles occasions. Tout au moins chercher à prendre part aux communales.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook