Présidentielle 2021

Orounla : « Il y avait un consensus acquis, l'unanimité sur la nécessité de rationaliser les partis politiques »

Bénédicte BANKOLE 28/10/2020 à 12:35

La reforme du système partisan a été au cœur d’un débat ce mardi 27 octobre 2020, au ministère des affaires étrangères. C’était à l’occasion de l’ouverture officielle de l’année diplomatique 2020-2021 où trois ministres étaient en face du corps diplomatique accrédité au Bénin.

Les ministres des affaires étrangères Aurélien Agbénonci, Sévérin Quenum de la justice et Alain Orounla de la communication étaient en face du corps diplomatique accrédité au Bénin à l’ouverture officielle de l’année diplomatique 2020-2021 tout comme le président de la Commission des lois, de l’administration et des droits de l’homme de l’Assemblée nationale, l’honorable Orden Alladatin.

Profitant de l’occasion par faire le point sur le système partisan, le ministre Orounla dira que c’est le baromètre pour tester les partis politiques. Plus, il fera la genèse de la création des partis politiques au Bénin.

Lire aussi : Education : Bénin, voici les 05 exigences des pré-insérés dans une motion de protestation adressée à Kakpo Mahougnon

a l’en croire, c’est la rationalité qui sous-tend le processus législatif ayant conduit au vote de ces différents textes pour organiser sa vie politique des années durant. « Il y avait un consensus, pour ne pas dire, l’unanimité sur la nécessité de rationaliser les partis politiques et de remettre le parti politique au cœur de l’action politique », a-t-il ajouté.

Le ministre Aurélien AGBENONCI pour sa part, a profité de cette tribune pour exprimer la vision du gouvernement sur l’animation de la vie politique au corps diplomatique. Le thème choisi dira-t-il, rime à l’actualité cristallisée par l’élection présidentielle du dimanche 11 avril 2021 conformément au calendrier de la CENA.
Le Président de la Commission des Lois à l’Assemblée nationale, le député Orden Alladatin en ce qui le concerne, a fait le point de tous les textes de lois qui encadrent désormais la vie politique béninoise.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook