Actualité

Ouémé : répression des chargements hors parc, 6000 FCFA par véhicule arraisonné

L’investigateur 26/10/2021 à 07:54

Les chargements hors parc seront désormais réprimés dès ce mardi par la police Républicaine sur tout le territoire du département de l’Ouémé. C’est du moins la substance d’une note du Directeur départemental de la police républicaine (DDPR/OUEME), adressée à ses éléments.

Les conducteurs de minibus ou taxi qui feront des chargements ou déchargements hors parc aux abords des différents axes routiers du département de l’Ouémé à partir de ce mardi 26 octobre 2021 verront leurs véhicules systématiquement immobilisés et mis en fourrière pour dix (10) jours francs. C’est l’instruction reçue par les Commandants d’unité de la police Républicaine du Département de l’Ouémé.

| Lire aussi : Soudan : plusieurs dirigeants arrêtés, l’accès à Internet coupé

À cet effet, les agents de police sont instruits pour « réprimer avec la dernière rigueur » les ‘’chargements hors parc’’ sur le territoire du département de l’Ouémé à partir de ce mardi 26 octobre 2021.

| Lire aussi : Bénin : une dame interpellée pour détention de plus de 600.000 FCFA de faux billets

Par conséquent, précise la note du DDPR/OUEME, la libération des véhicules arraisonnés est conditionnée par le paiement au trésor public de l’amende forfaitaire de 6000 FCFA, conformément à l’arrêté du Préfet et les frais de fourrière. Selon la note, cette répression est permanente jusqu’à l’éradication totale de ce phénomène qui est à la base de plusieurs accidents de circulation et d’incivisme routier.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook