Bénin

Parakou : le test de grossesse rendu obligatoire pour les jeunes filles du lycée

L’investigateur 28/09/2020 à 16:19

L’école béninoise a repris son droit de cité ce lundi 28 septembre 2020 après des mois de fermeture due aux vacances. Chez les jeunes filles du lycée de Parakou, les autorités ont décidé de les soumettre au préalable au test de grossesse avant toute reprise.

La rentrée des classes de ce jour, lundi 28 septembre 2020 est une autre épreuve de nerfs pour les jeunes filles du lycée du Borgou et de l’Alibori à Parakou. Comme d’habitude, elles seront soumises au test avant de regagner leur salle de classe, rapporte La Nation. Et, le but poursuivi à travers cette méthode est d’œuvrer pour zéro grossesse en milieu scolaire au sein du lycée, chaque année scolaire.

« Lorsque les filles rentrent au Lycée, bien vrai que ce n’est pas les premiers jours que nous procédons au test, mais 3 à 4 semaines après la reprise des classes », a indiqué la proviseure de l’établissement, Nathalie Basilia Boko Aimavo.

Lire aussi : Mairie de Cotonou : un rapport sur la situation des réserves administratives attendu

« Il faut leur permettre de s’installer afin que les cours puissent démarrer », a-t-elle expliqué. C’est dans le premier mois qui suit la rentrée, fait-elle observer, qu’il est procédé au test de grossesse.

En cas de révélation, les parents de la concernée sont informés avant son renvoi, prévient la proviseure. « L’établissement ne peut pas se permettre de garder une apprenante qui est enceinte », a-t-elle dit. « Mais jusqu’à présent, nous n’avons pas encore eu à détecter de pareils cas. Mais ce n’est pas pour cette raison que nous allons nous en passer. Cela les dissuade et les oblige à bien se comporter pendant les vacances, pour ne pas revenir avec des grossesses », a-t-elle poursuivi. « Nous sommes très rigoureux sur le test de grossesse », a insisté Nathalie Basilia Boko Aimavo.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook