Actualité

Patrice Motsepe : l'homme d’affaires et président de la CAF a perdu 600 millions de dollars en 2023

L’investigateur 16/01/2024 à 16:03

L’année 2023 a apporté des vents financiers défavorables au magnat sud-africain des mines, Patrice Motsepe, président de la Confédération africaine de football. Selon les dernières données du classement Forbes des milliardaires, la fortune du fondateur d’African Rainbow Minerals (ARM) a diminué de 600 millions de dollars au cours de la dernière année, représentant une baisse de près de 19 %.

La baisse considérable de la fortune de Patrice Motsepe, actuellement évaluée à 2,6 milliards de dollars, est attribuée en grande partie à la chute de plus de 30 % du cours du titre ARM à la bourse de Johannesburg. Le principal actif de Motsepe, ARM, a souffert de la baisse continue des prix des métaux du groupe du platine, comprenant le platine, le palladium et le rhodium. Cette tendance a également mis en lumière les défis plus larges du secteur minier en Afrique du Sud, avec des fermetures de puits, des plans de licenciements et une multiplication des conflits sociaux. En effet, l’extraction minière ne représente plus que 7 % du PIB sud-africain, par rapport à 21 % en 1980, selon l’Institut sud-africain de statistiques.

Patrice Motsepe, né en 1962 dans le township de Soweto, incarne l’ascension remarquable de l’élite noire post-apartheid. Diplômé en droit minier et droit des affaires, il a débuté sa carrière en 1988, au cabinet d’avocats Bowman Gilfillan dont il est devenu le premier associé noir en 1993. À la suite de l’abolition de l’apartheid, Motsepe a fondé l’entreprise Future Mining en 1994, puis a lancé African Rainbow Minerals en 1997, devenant ainsi le premier milliardaire noir d’Afrique du Sud.

Malgré les défis récents, l’aura de self-made man entourant Motsepe reste intacte. Actuellement classé comme la neuvième fortune du continent selon le dernier classement Forbes, il demeure le premier Africain à s’engager, en 2013, à faire don d’au moins la moitié de sa fortune dans le cadre de la campagne The Giving Pledge, initiée par les milliardaires américains Bill Gates et Warren Buffett. La trajectoire exceptionnelle de Patrice Motsepe, du township de Soweto au statut de premier milliardaire noir d’Afrique du Sud, demeure une source d’inspiration malgré les récents revers financiers.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook