Bénin

Porto-Novo : plus de 600 plaintes déposées contre des responsable de "adogbè"

Rollis HOUESSOU 3/02/2022 à 10:10

Des mandats d’arrêt ont été délivrés contre plusieurs responsables de la tontine "adogbè" à Porto-Novo. Et pour cause, ils ont disparu avec les sous collectés auprès des victimes qui ont y souscrit. On parle de plus de 600 plaintes déposées contre eux.

Après les victimes du département du Zou, c’est le tour de celles de la ville de Porto-Novo de se liguer contre les responsables qui collectent chez elles, des sous appelés "adogbè". Selon Frissons radio, il y a plusieurs victimes qui ont effectué le déplacement au tribunal de première instance de Porto-Novo hier pour se faire entendre.

| Lire aussi : Bénin : mauvaise nouvelle pour DJ Couclick,voici les détails

Au total, la source parle d’environ 600 plaintes déposées contre ses responsables véreux. Portés disparus, ils sont poursuivis mais des collaborateurs à eux sont placés en détention.
"Adogbè" est est une forme de cotisation au terme de laquelle l’épargnant en fin d’année reçoit des vivres et autres afin de pouvoir fêter dans l’allégresse.

| Lire aussi : Bénin : un journaliste arrêté parce qu’il a été confondu aux terroristes dans le Nord

Rappelons que compte tenu de la cherté de la vie et des effets la pandémie du coronavirus, beaucoup de responsables ne parviennent plus à honorer leur engagement vis-à-vis de leurs épargnant. Ce qui occasionnent des plaintes et des autorités sont parfois obligées d’interdire cette collecte sur leur territoire. C’est le cas du préfet du département du Zou, Firmin Kouton.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer