Prd : le parti de Houngbédji justifie sa lenteur dans le choix d'un candidat à la présidentielle

L’investigateur 22/01/2021 à 08:21

Consulter ses militants, s’assurer de l’adhésion de ses structures, respecter son statut et l’agenda qui en découle, pour parvenir au consensus, condition « sine qua non » d’une mobilisation optimale, ce n’est pas « peiner ».

Au contraire, c’est prendre conscience et faire prendre conscience aux militants et aux responsables du Parti du renouveau démocratique que les prochaines élections présidentielles sont vitales pour le parti et pour le Bénin.
Le PRD prendra une part importante à ces élections, conformément aux recommandations de son université de vacances et amorcera à cette occasion sa remontada. Ce faisant, il aura fait preuve de maturité et de réalisme.

Lire aussi : Bénin  : un directeur d’école en garde à vue pour tentative d’avortement sur une élève

L’accueil chaleureux sans précédent réservé à Patrice Talon au cours de sa tournée nationale en général et à Porto-Novo et dans l’Ouémé en particulier témoigne de l’efficacité de la méthode. Nul doute donc que cet accueil et les dernières consultations en cours depuis le début de la semaine, sont des signes révélateurs du choix qui sera proposé et annoncé la semaine prochaine par la Direction Exécutive Nationale, puis soumis à la validation du Bureau Politique et du Congrès quelques jours après. Ce n’est donc ni le président seul ni la Direction exécutive nationale seule qui décide du choix d’un candidat pour la présidentielle. C’est le parti après des consultations et une analyse des perspectives.
Le PRD a rendez-vous avec l’histoire politique du Bénin pour participer à l’écriture de ses nouvelles pages.



Politique


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer





Dernières publications





Facebook