Actualité

Rentrée scolaire : 14 écoles doivent attendre mi-novembre pour ouvrir leur porte à Zagnanado

L’investigateur 19/09/2022 à 21:58

Victimes des conséquences dues à la montée des eaux, plus d’une dizaine d’écoles sont obligées de fermer leur porte en dépit de l’effectivité de la rentrée scolaire. Ce triste événement se déroule dans la commune de Zagnanado, département du Zou.

La situation des écoliers de plus de dix écoles dans la commune de Zagnanado est critique. Selon le maire Justin Kanninkpo, le situation est alarmante et on n’y peut rien.
" Actuellement dans la commune de Zagnanado, nous dénombrons 16 écoles inondées. Dans ces écoles, la rentrée ne pas avoir lieu, elle peut avoir lieu dans deux écoles, en occurrence l’école d’Agonvè et celle de sagbovi. Mais dans les quatorze autres restantes on ne peut effectuer la rentrée, parce ce qu’on ne peut rien. On va patienter pour que l’eau se retire et que les enfants fassent leur rentré proprement dite."

| Lire aussi : Karimou Salimane : "l’année scolaire 2022-2023 doit nous permettre de sonner le glas des vices"

Comme solution, il faut attendre le retrait de l’eau, a-t-il suggéré. "Habituellement l’eau se retire vers fin octobre, mi-novembre mais les enfants peuvent quand même effectuer la rentrée à partir de la mi-novembre."
Profitant du micro de Frissons Radio, il demande le secours des bonnes volontés. " Je vais profiter pour demander à toutes les bonnes volontés de venir au secours de la population de Zagnanado. L’eau est entrain de nous dicter sa loi", va-t-il alarmer.
Au total dans la commune, rappelons qu’il y a 69 écoles.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer