Bénin

Renvoi du dossier Aïvo en instruction : son principal avocat prend une importante décision

L’investigateur 5/08/2021 à 21:40

En audience à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) ce jeudi, le Professeur Joël Aïvo n’a pas obtenu une remise en liberté provisoire comme voulu par ses avocats. Au contraire, son dossier a été renvoyé en instruction.

Pour les profanes du droit, le renvoi du dossier du Professeur Joël Aïvo en instruction est une punition pour le Constitutionnaliste. Mais à en croire son avocat principal, Me Robert Dossou qui a réagi à la décision du juge, on dirait que ce n’est pas si mauvais pour l’Universitaire.

Lire aussi : Aïvo : le professeur pense qu’il faut faire renaître la justice pour apaiser le pays

« Nous préférons aller directement en instruction pour qu’il y ait confrontation des prétendus faits aux règles de fond en matière de droit pénal », a confié l’avocat au terme de l’audience, rapporte Rfi.
Pour l’ancien bâtonnier, faire appel de cette décision « ne serait pas dans l’intérêt de [son] client ».

Lire aussi : Les Démocrates : les mots de Houndété à l’endroit d’Aïvo devant le juge. Lire les détails

Poursuivi pour blanchiment de capitaux et atteinte à la sûreté de l’Etat, Joël Aïvo a été interpellé le 15 avril 2021 et auditionné à la brigade criminelle. Présenté au procureur près la CRIET, il a été placé en détention provisoire à la prison civile de Cotonou.

Lire aussi : Criet : Aïvo et ses co-accusés dont 02 militaires attendus ce matin

Au cours de sa comparution le 15 juillet dernier, il a plaidé non coupable. Ses avocats quant à eux, ont demandé sa remise en liberté provisoire.

Lire aussi : Arrestation d’Aïvo, Madougou : Ce que Robert Dossou déplore dans la procédure

Ce que le juge des libertés et de la détention a refusé. Arguant du fait que cette demande est prématurée. C’était lors de la même audience que le ministère public a demandé à la Cour de se déclarer incompétente et de renvoyer le dossier en instruction. Ce qui a été fait ce jeudi 05 août, lors de sa seconde comparution.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook