Bénin

Revalorisation salariale : colère d’un syndicaliste après la mise en place d’un comité, les raisons

Rollis HOUESSOU 5/01/2022 à 21:28

La mise en place d’un comité interministériel dans le cadre de la revalorisation des salaires des fonctionnaires par le gouvernement sans les Confédérations syndicales n’est pas du goût des partenaires sociaux. Le Secrétaire Général de la Confédération syndicale des travailleurs du Bénin (CSTB), Kassa Mampo l’a dénoncée au micro de frissons radio, ce mardi 04 janvier 2022.

Les tractations sont déjà en cours pour que la revalorisation des salaires des fonctionnaires soit effective. La preuve un comité interministériel a été mis en place pour travailler sur le projet. Mais pour le Secrétaire Général de la CSTB Kassa Mampo, une rencontre devrait être faite entre les syndicats et ce comité pour qu’ensemble, de bonnes propositions soient faites :" Il n’y a pas de rencontre. On ne nous a pas saisis pour nous parler de la mise sur pied d’un comité interministériel. Les responsables syndicaux se préparent activement avec les différentes composantes des travailleurs pour pouvoir dire au gouvernement comment est-ce que nous voyons la revalorisation du salaire", a-t-il déclaré.

| Lire aussi : Mètognon : le syndicaliste sans pension depuis 2017, selon la CBDH. Lire les détails

À l’en croire, les différentes pressions morales des Centrales ou Confédérations syndicales ont amené :" le gouvernement après plusieurs années de revendications à annoncer une revalorisation salariale. Si on revalorise le point d’indice de 50%, celui qui était à 50.000 sera à 75.000 mais celui qui était à 1 million sera à 1.500.000. Ils sont sur le même marché. Lorsqu’on veut revaloriser les salaires, il faut tenir compte de ses aspects là. C’est pas simplement la revalorisation du point indiciaire ou la revalorisation du SMIG, il y a d’autres aspects qui accompagnent cela qui permettent d’améliorer. Le SMIG est trop petit et que même 50% c’est rien. C’est pour cela il faut aller peut-être même à 100% et voir comment faire surtout pour accompagner les différents salaires des fonctionnaires pour que les gens puissent vivre de leur salaire", a expliqué le SG de la CSTB sur frissons radio.

| Lire aussi : Talon : son gouvernement dévoile ce que peut coûter l’augmentation des salaires

C’était lors de sa présentation de voeux au peuple béninois que le Chef de l’Etat Patrice Talon avait annoncé que les salaires seront revalorisés. Et dans la foulée un comité interministériel a été mis sur peid. Mais sans les partenaires sociaux pour le moment.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer