Benin

Rosine Soglo : la biographie de l'ex-première dame et son parcours ( Famille)

L’investigateur 1er/09/2021 à 10:12

Décédée le dimanche 25 juillet 2021, Rosine Soglo ancienne première dame du Bénin est au centre des débats. En l’occurrence ses obsèques. A travers une programmation de ses funérailles rendue publique dans la journée d’hier, la famille a faire fuiter une brève biographie sur l’épouse de l’ancien président du Bénin, Nicéphore Soglo.

BIOGRAPHIE de : Rosine VIEYRA SOGLO

Rosine VIEYRA SOGLO de son vrai nom Rose-Marie Honorine VIEYRA est née un 7 mars 1934. Elle arrive en France en 1948 et entre au collège André Capron de Cannes puis obtient son baccalauréat au Lycée des jeunes filles de Nice.
Une fois à l’université, Rosine opte pour des études de droit (faculté catholique de Lyon) pour devenir Huissier puis Avocat.

| Lire aussi : Talon : les raisons de son absence au domicile des Soglo après le décès de Rosine Soglo

En 1958, elle convole en justes noces avec celui qui sera le président de la République du Bénin en 1991, Nicéphore Dieudonné SOGLO (qu’elle rencontra déjà en 1948). De cette union naquirent deux enfants : Léhady et Ganiou SOGLO.

| Lire aussi : Bénin : 02 Écureuils testés positifs à la covid-19, ratent le voyage de Antananarivo

Elle exerce alors au Barreau de Paris puis à Cotonou avant de partir en 1978 pour les Etats Unis où elle ira s’enrichir du droit américain (Georges Washington University). « La politique a été pour moi un hasard, une nécessité, un mode de vie pour mettre à distance la vraie vie, pour donner un peu de bonheur individuel aussi » C’est par ses mots que Rosine SOGLO explique son entrée en politique. Elle rejoint dans le landernau politique béninois en portant sur les fonts baptismaux le Parti de la Renaissance du Bénin communément appelé RB en 1992. Elle fut élue au palais des gouverneurs en 1995 et y fera 6 mandats successifs.

| Lire aussi : Bénin : le choix de filière des nouveaux bacheliers se poursuit via cette plateforme

Femme accomplie, elle sera présidente de groupe parlementaire, membre du Parlement africain et doyenne d’âge de l’Assemblée Nationale. Son action pour les plus démunis ne sera pas en reste. C’est ainsi qu’elle crée en 1991, VIDOLÉ (l’enfant est un trésor), une association caritative d’aide à l’enfance malheureuse et aux femmes démunies.

| Lire aussi : Léhady Soglo : le gouvernement tranche sur son retour pour les obsèques de sa maman

Après une vie bien remplie, Rosine VIEYRA SOGLO s’éteint à son domicile le 25 juillet 2021 dans sa 87ème année.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook