Bénin

Sakina Harouna : les confidences de l'héroïne sur sa nouvelle vie

Judicaël C. GBETO 10/08/2021 à 09:53

Les tueries par noyade sur le fleuve Okpara n’ont pas pu emporter cinq personnes de Woria, un village de la commune de Tchaourou. Ceci grâce à l’acte de bravoure de dame Sakina Harouna qui s’était jetée à l’eau le 03 août 2020 pour les sauver des mains de la mort.

Un an après ce sauvetage, qu’est devenue l’héroïne reçue par le Chef de l’Etat et décorée ? Le monde entier a été témoin de l’acte de courage et de cœur d’une jeune dame, Sakina Harouna, qui a pris des risques pour sauver plusieurs de ses compatriotes coincés dans les dents du fleuve Okpara dans le village Woria, à Tchaourou (plus de 350 km de Cotonou).

Mère au foyer, la jeune femme vielle de seulement 20 ans est née d’un père pêcheur, et réside à Woria, un village de la commune de Tchaourou. Habituée à la nage depuis son bas âge, elle a sauvé, le lundi 3 août 2020, cinq des onze victimes d’un naufrage sur le fleuve Okpara. Les faits s’étaient déroulés alors qu’elle aidait sa mère dans les travaux domestiques. Cette action qui lui a valu une audience au palais de la République et une élévation au grade de Chevalier de l’Ordre du mérite, a marqué le début d’une nouvelle ère dans sa vie. Depuis ce jour, beaucoup de choses ont pris une nouvelle tournure non seulement dans son quotidien mais aussi autour d’elle.

Ce qui a changé dans la vie de l’héroïne …

Sur Deeman Radio, Sakina Harouna se confesse : « les gens m’ont beaucoup aidée. Je ne faisais rien comme métier, mais aujourd’hui, j’ai une boutique, j’ai une parcelle et j’ai aussi acheté des bœufs pour élever (...) Je n’ai pas oublié la scène, parce que j’en ai tiré un grand profit. Même mon mari, son train de vie a changé. Maintenant, nous réglons certains problèmes qui nous paraissaient difficiles. Il y a certains membres de ma famille que je n’avais jamais connus, mais que j’ai découverts à travers leurs nombreuses visites et qui ne cessent de me soumettre leurs problèmes, auxquels je trouve de solutions ».

Les répercussions de son acte sur le village …

Les avantages de l’acte posé par la jeune dame ont eu des conséquences positives dans sa famille mais aussi dans son village. Le Chef de village de Woria témoigne de ce que sa localité a tiré profit de ce geste de leur fille. Selon lui,

« les retombées de l’acte de Sakina ont touché le village de façon générale. Grâce à Sakina, le village dispose désormais d’une pirogue à moteur et des gilets pour faciliter la traversée du fleuve ».



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook