Bénin

Sèmè-Podji : tout refus d’enregistrement d’un étranger résident est synonyme d’un soutien au groupe terroriste, prévient le maire

Rollis HOUESSOU 22/07/2022 à 10:18

La mairie de Sèmè-Podji a lancé, à travers un communiqué, une opération d’enregistrement systématique des étrangers et des locataires résidents. Cette opération s’inscrit dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

Désormais, dans la commune de Semè-Podji, les étrangers et les locataires résidents doivent spontanément s’adresser aux chefs de village ou quartier de ville de leur résidence pour se faire enregistrer. Selon le communiqué, le Maire de la Commune, Jonas Gbènamèto indique qu’il « est demandé à tout propriétaire de maison et tiers, ainsi qu’à la population, ayant connaissance de tout étranger ou locataire, d’apporter leur concours nécessaire à cet enregistrement auprès des chefs de village ou de quartier de ville ». En tout état de cause, précise l’autorité Communale, « tout refus de collaborer sera considéré comme un soutien au groupe terroriste et les contrevenants subiront la rigueur de la loi. J’attacherai du prix à l’observance stricte de la présente prescription », a insisté Jonas Gbènamèto.

| Lire aussi : Bénin : compte-rendu intégral du Conseil des ministres de ce mercredi 20 juillet

Il faut également signaler que le gouvernement lors de son conseil des ministres du mercredi 20 juillet 2022, a pris une décision dans ce sens. Selon le compte-rendu, tout déménagement doit être déclaré à la Mairie dans un délai de 08 jours. Toutes ces mesures sont en train d’être prises à cause de la recrudescence des attaques terroristes qui deviennent récurrentes au Bénin.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook