Football

Sénégal : les causes du décès de Pap Bouba Diop, seul buteur de France-Sénégal

L’investigateur 30/11/2020 à 11:11

Décédé à l’âge de 42 ans, on en sait un peu plus sur les causes du décès de l’ancien international sénégalais, Papa Bouba Diop. Selon lequipe.fr, l’unique buteur de la rencontre entre la France et le Sénégal en phase finale de coupe 2002, Pap Bouba Diop est décédé de la maladie du Charcot.

C’est une maladie qui se manifeste « chez 80% des patients, par une faiblesse musculaire au niveau des pieds (= pied tombant) et des mains, suivie d’une atrophie et d’une paralysie. La faiblesse s’accompagne de crampes et de spasmes musculaires, souvent au niveau des bras et des épaules.
Les symptômes de la maladie du Cahrcot

Les symptômes : des difficultés à déglutir à la paralysie
Chez les patients, la dégénérescence est rapide. La mort des motoneurones entraine un durcissement de la partie latérale de la moelle épinière (sclérose) et une fonte des muscles (amyotrohpie).

Lire aussi : Actualité : Bénin, voici l’intégralité de la décision de la cadhp, ordonnant l’abrogation de la nouvelle constitution

Les muscles volontaires ne sont plus sollicités. Le patient tend d’année en année vers la paralysie complète des muscles des bras, des jambes et de la gorge.

Progressifs, les premiers symptômes dépendent de la localisation des neurones moteurs touchés :

Motoneurones centraux (dans 30% des cas) : difficultés à articuler et/ou à déglutir ;
Motoneurones périphériques : faiblesse ou gêne d’un membre, puis contractures, raideur au niveau musculaire et articulaire, atrophie musculaire, troubles de la coordination, incapacité à marcher, à utiliser ses mains, à respirer.
La motricité qui est touchée dans la maladie concerne donc aussi bien la mobilité de notre visage, c’est-à-dire des fonctions telles que le sourire, la parole, le mouvement de la langue, la faculté d’avaler ou de parler, que la motricité de nos bras, de nos jambes, mais également de notre ventre (gonfler ou creuser le ventre) et de notre poitrine (gonfler ou vider les poumons).

D’autres symptômes sont communément observés au décours de la maladie :

Lire aussi : Europe  : la nouvelle destination de Soro révélée par un proche de Ouattara

La constipation, qui peut être un signe très précoce, et qui doit être traité tout au long de la maladie ;
Les troubles du sommeil, dont l’origine peut être diverse : anxiété, douleurs nocturnes du fait des difficultés à se tourner dans le lit, réveil nocturne en sursaut ;
L’hypersialorhée, qui est une augmentation anormale de la salivation avec bavage, et qui s’observe dans les formes bulbaires ;

Des douleurs surtout articulaires, liées à la fonte musculaire et aux efforts notamment de traction sur des articulations fragiles comme celle de l’épaule ;
Une fragilité émotionnelle, qui se traduit par une sensibilité anormale à tout événement qui peut entraîner soit un rire, soit un pleurer inapproprié à la situation.
Rappelons que Bouba Diop est décédé ce dimanche 29 novembre 2020




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook