Bénin

Signature des attestations et relevés de note à l'UAC : le rectorat dessaisit Sylvie de Chacus

L’investigateur 21/08/2021 à 07:04

Enfin le rectorat a pris ses responsabilités pour des centaines d’étudiants qui ont été pris en otage par une situation inacceptable à la FASHS .

Des centaines d’étudiants bloqués dans le cursus universitaire par la non signature de leurs attestations et relevés de note par la vice-doyenne qui est chargée des affaires académiques.

| Lire aussi : Bénin : recours contre le chef de l’"Etat, Vlavonou et Adossou pour violation de la loi

En effet par note de service no : 638-2021 du 04 Août 2021 , le rectorat suite aux recommandations d’une commission d’enquête a retiré à la vice-doyenne , Sylvie de Chacus ses prérogatives de signature des actes académiques. Elle a été dessaisie de la signature des attestations et relevés des étudiants qui s’entassaient à la scolarité de la faculté .

| Lire aussi : PADaC : remise des équipements et outils agricoles aux promoteurs privés

Les relances , les rappels à l’ordre de la doyenne de la faculté , Odile Guedegbe pour amener la vice-doyenne à libérer les actes académiques sont restés lettre morte .

| Lire aussi : Professeur Aïvo : nouvelle menace de ses proches à l’endroit des arnaqueurs

Même la mise en place d’une commission d’enquête rectorales n’ont pas pu amener l’intéressée à faire diligence . Face au blocage des étudiants dans leurs cursus universitaire , le rectorat conformément aux recommandations de la commission d’enquête a décidé de retirer les prérogatives de la vice-doyenne de la fashs , Sylvie de Chacus.

| Lire aussi : Réhabilitation des cadres au Mestfp : Yves Chabi Kouaro désavoue Mahougnon Kakpo, son prédécesseur

Ainsi , il est demandé à la doyenne même de la faculté de signer les actes académiques . Ainsi en moins d’une semaine , c’est environ 700 actes académiques , attestations et relevés que la patronne de la fashs a signés au grand dam des étudiants et autres usagers .

| Lire aussi : Lokossa : 08 malades mentaux dont 02 femmes récupérés et convoyés vers les centres psychiatriques

Cette situation vient encore une fois légitimer la volonté du gouvernement de procéder à une réforme profonde de la maison universitaire . Car selon les informations plusieurs
étudiants qui ont été formés dans cette faculté pendant des années et ont fini leur cursus ont de difficulté à obtenir leurs attestations et relevés de note .

| Lire aussi : Lokossa : 08 malades mentaux dont 02 femmes récupérés et convoyés vers les centres psychiatriques

La méconnaissance du fonctionnement des structures et entités universitaires fait penser que c’est la doyenne de faculté qui a les prérogatives de signer les attestations , relevés de notes et autres actes académiques. Ce qui est faux . Cette prérogative est du ressort de la vice doyenne . Et c’est elle seule qui est responsable de cette situation de blocage .

| Lire aussi : Bénin : une rencontre programmée entre Hounkpè et Amègnissè demain, lire les détails

En tout cas , les étudiants et autres usagers peuvent enfin rentrer en possession de leurs actes et ceci grâce au courage et à la rigueur des autorités rectorales .

| Lire aussi : Carnet noir : Didier Notheaux, ancien sélectionneur du Bénin est mort

Et c’est la doyenne de la faculté en personne qui a été réquisitionnée pour ce travail de signature marathon qui ne rentre pas dans ses attributs. C’est donc un soulagement total à la faculté des sciences humaines et sociales ( Fashs) .




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook