Actualité

Talon : 02 nouvelles exigences de ses opposants de la diaspora qui ont manifesté hier

L’investigateur 24/05/2021 à 14:24

L’opposition à Patrice Talon, président de la République, était loin de Cotonou, dans la rue hier. A travers une marche s’est déroulée à Paris, elle en a profité pour faire de nouvelles exigences au pouvoir de Cotonou.

Pendant que le président réélu du Bénin, Patrice Talon prêtait serment au stade Charles de Gaulle à Porto-Novo, les opposants de la diaspora eux, étaient dans la rue à Paris.
Engagés pour la démocratie et l’état de droit, ont-ils dit, ils ont organisé une manifestation ce dimanche 23 mai 2021, à la Place de la Bastille à Paris.

Entre autres, leur sortie est motivée par un soutien de solidarité à ceux qui sont emprisonnés, ou en exil pour une raison ou une autre. De ce pas, ils exigent la libération de ceux qui sont derrière les barreaux et le retour des exilés au pays.

A la marche, se sont associés des Béninois de la diaspora, venus de plusieurs villes d’Europe à savoir : France, Belgique, Allemagne, Suisse et Russie.

« La diaspora béninoise est aux côtés du peuple béninois. Nous n’abandonnerons pas notre pays. », a déclaré Doris Bossoudaho, présidente du Collectif pour la Sauvegarde de la Démocratie au Bénin (CSDB).

Par coïncidence à Porto-Novo, Patrice Talon a, au cours de son discours, souhaité l’union de tous les Béninois, en sa qualité de président de la République, pour un développement harmonieux du pays.

« Désormais donc, notre défi, notre leitmotiv, doivent être de taire nos querelles pour nous consacrer à l’essentiel : consolider notre marche vers le progrès en restant mobilisés et soudés dans notre lutte contre la pauvreté, notre réel et seul ennemi. », a déclaré le chef de l’Etat.
Patrice Talon entend également œuvrer à l’enracinement de la démocratie et la promotion de la bonne gouvernance.



Politique


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook