Rencontre à la Marina

Talon donne sa position par rapport aux maires issus des partis de l’opposition

L’investigateur 4/06/2020 à 21:24

A l’occasion de la séance de concertation avec les partis politiques ce mercredi 3 juin 2020 au lendemain de l’adoption par l’Assemblée nationale de la loi interprétative et complétive du code électoral, le chef de l’Etat, Patrice Talon, a réaffirmé sa volonté de travailler avec tous les maires, y compris ceux issus de l’opposition.

« Les élus, les conseils communaux, les maires des 77 communes du Bénin qu’ils soient du Bloc Républicain (Br), de l’Union Progressiste (Up) ou de la Force Cauris pour un Bénin Émergeant (Fcbe) ou qu’ils relèvent d’une coalition locale entre plusieurs partis, une chose est claire, dans l’exercice de leur fonction ne sont pas en opposition avec le gouvernement, encore moins avec moi. Moi, je ne considérerais aucun maire comme un opposant dans sa fonction. Qu’il provienne d’un parti politique de l’opposition, qu’il respecte les lignes de son parti politique, qu’il vienne avec des idées nouvelles, des idées différentes, c’est souhaitable », a-t-il confié aux représentants des neuf partis présents à cette rencontre.

Lire aussi : Bénin : Boni Yayi, la présence des policiers chez lui n’est pas une violation de la constitution, selon la Cour constitutionnelle

Le chef de l’Etat compte plutôt se servir des critiques pour améliorer sa gouvernance. « Je veux bien me nourrir des critiques et des idées nouvelles venant d’ailleurs. Mais pour moi, cela doit nous permettre les uns et les autres dans nos actions complémentaires de satisfaire les besoins de nos concitoyens. Nous sommes appelés, moi dans mon rôle et eux dans les leurs, à travailler pour une même cause. Donc dans l’exercice de nos fonctions, quelles que soient nos provenances divergentes et variées, nous sommes complémentaires. Nous ne pourrions pas être en opposition et j’aurai l’occasion de le dire aux uns et aux autres. Si nous parvenons à clarifier les choses ainsi, nous aurons le mérite de comprendre l’esprit de la démocratie, de notre constitution, de nos lois tout en travaillant pour l’intérêt général », a-t-il soutenu.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook