Bénin

Talon : le parti de Yayi a noté 02 causes majeures, sources des violences préélectorales

L’investigateur 31/05/2021 à 16:47

Invité du Journal l’Evénement Précis dans sa rubrique baptisée « Sous l’Arbre à Palabres », Eugène Azatassou, Vice-président du parti, Les Démocrates a fait des mises au point, nécessaires sur les violences préélectorales.

« Notre parti a subi les affres de la répression, mais nos structures et notre détermination restent intactes », a déclaré Eugène AZATASSOU, vice-président du parti les Démocrates. Autrement, il estime que le parti proche de l’ancien président Boni Yayi « n’a jamais appelé les populations à brûler les biens privés et publics ni demandé aux chasseurs de descendre sur Cotonou ».

Au contraire, il accus le régime qui selon ses dires, est l’auteur de ce qu’il s’est passé.
« La politique d’exclusion et l’usurpation du pouvoir par le président Patrice Talon à partir du 6 avril 2021 sont les deux principaux facteurs à l’origine des violences enregistrées lors de la présidentielle de 2021 », estime l’ancien coordonnateur de la Force Cauris pour un Bénin Emergent (Fcbe.)

A la mouvance, on estime par contre que ces violences sont nées du fait de l’appel à manifester des opposants, les anciens ministres Komi Koutché et Valentin Djènontin en l’occurrence. Lesquelles violences en réalité, ont eu lieu dans les localités comme Savè, Tchaourou, Parakou, Bantè. Le bilan en termes de dégâts matériels, est estimé à plusieurs milliards. Sur le plan humain, il y a eu des morts, au moins deux et des blessés graves (21) dans le rang des forces de l’ordre.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook