Actualités

Talon : les imams confondent les catholiques et donnent leur aval au code Électoral

Deo Gratias HOUNKPATIN 24/06/2024 à 00:25

Ce dimanche 23 juin 2024, les imams du Bénin ont donné leur avis sur la question du nouveau code électoral adopté par l’Assemblée nationale. Ils ont exprimé leur soutien indéfectible au Président Patrice Talon et aux institutions de la République pour l’application de cette loi.

La déclaration des imams venus de tout le Bénin a eu lieu à la grande mosquée de la ville de Parakou. Ces leaders de la religion musulmane ont clarifié leur position sur la question du code électoral. C’est avec une voix unanime qu’ils ont affirmé leur soutien au Président Talon et ont appelé au respect strict de ce code électoral, qui introduit des réformes significatives dans le système partisan béninois. Ils ont souligné l’importance pour les confessions religieuses de se concentrer sur la foi et de laisser les affaires politiques aux politiciens.

El Hadj Boukary Idrissou, président de l’Union Islamique du Bénin (UIB) et imam de la mosquée centrale de Bohicon, a pris la parole pour souligner l’importance du respect des lois de la République. "L’islam est régi par la loi et c’est par cette loi que le Prophète Mahomet a gouverné le monde musulman. A cet effet, nous en appelons au respect des textes de la République, à la laïcité de l’État et surtout au code électoral voté et promulgué par le Président de la République au nom de la cohésion nationale et de la paix sociale" a-t-il déclaré.

Par ailleurs, le président de l’UIB a également insisté sur l’unité du pays, en ajoutant : "Le Bénin est un et indivisible, nous demandons donc à toutes les confessions religieuses de laisser les politiques gérer les affaires politiques." Pour assurer une compréhension uniforme et apaiser les inquiétudes liées à cette nouvelle loi électorale au niveau des fidèles musulmans, El Hadj Boukary Idrissou a annoncé que des séances similaires seraient organisées sur toute l’étendue du territoire national, informe le journaliste Affissou Anorin sur sa page Facebook.

Cette déclaration des imams du Bénin en présence de plusieurs personnalités politiques dont le député Robert Gbian, l’ancien député Rachidi Gbadamassi, le maire de Parakou, Inoussa Zimé Chabi, intervient dans un contexte où l’Église Catholique a recommandé il y a quelques jours, une relecture du code électoral à polémique.



Politique


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer





Dernières publications





Facebook