Talon : les raisons de son absence au domicile des Soglo après le décès de Rosine Soglo

L’investigateur 31/08/2021 à 10:57

L’absence du président Patrice Talon au domicile des Soglo après le décès de Rosine Soglo polarise les attentions tout aussi comme d’autres sujets. Sur la question, le secrétaire général adjoint et porte-parole du gouvernement, Wilfried Léandre Houngbédji a apporté des clarifications lors de son passage sur l’émission ‘’Grand angle’’ de Crystal news, ce dimanche 29 août 2021.

Le président Patrice Talon n’a pas été aperçu au domicile de la famille Soglo pour les condoléances suite au décès de l’ancienne première dame, Rosine Vieyra Soglo. L’une des premières questions du débat sur « Grand Angle ». Mais le porte-parole du gouvernement n’y a pas manqué de répondre.

Lire leur discussion.
Wilfried Léandre Houngbédji : Le chef de l’Etat a eu raison de saluer la brave femme et vraiment, il a fait un message mais je sais aussi qu’il a adressé ses condoléances à la famille et c’est ce que l’attitude républicaine nous commande. Il n’y a pas d’animosité…
Journaliste : Et à ce jour il n’a pas mis pieds dans la famille comme les autres…

Porte-parole : Comme qui les autres ?

Journaliste : Tous ceux qui y vont jusque-là. Ceux qui vont à Les Cocotiers, Haie vive.

Porte-parole : Le chef de l’Etat, ce n’est pas Patrice Talon intuitu personae. Attention ! La République commande certains comportements, certaines attitudes. Et vous avez observé au moins que depuis 2016, nous faisons en sorte de faire bien les choses comme le protocole l’exige, comme les règles républicaines l’exigent. Si la République et son protocole commandent que le chef de l’Etat aille au domicile du président Soglo pour le décès de Madame Rosine Vieyra Soglo, il l’aurait fait.

Journaliste : La République décommande ça ?

Porte-parole : Si la République le commande, le président Patrice Talon l’aurait fait. Mais aujourd’hui, pour l’instant ce qu’il doit faire, il l’a fait. Il n’y a pas de polémique qui vaille.

Journaliste : Est-ce qu’il pourra être à la cérémonie d’inhumation si cela se passait au Bénin ?
Porte-parole : Je n’ai pas commencé à lire dans les boules de cristal, et heureusement il n’y en a pas dans votre studio. Attendons de voir…

| Lire aussi : Abomey-Calavi : 500 FCFA pour acheter le silence d’une mineure violée à Aganmandin




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer





Dernières publications





Facebook