Bénin

Talon : nouvelle déclaration de Azannaï sur la cote de popularité du chef de l'Etat

L’investigateur 14/04/2021 à 12:17

Certes à travers sa sortie, la Commission électorale nationale autonome (CENA) a donné des chiffres sur le taux de participation (50,17%) à l’élection du dimanche 11 avril. Mais les 26,47% de la plateforme des organisations de la société civile sont une aubaine saisie par les opposants pour régler leurs comptes avec le régime en place.

Le dernier des opposants à établir une causalité entre le faible taux de participation à l’élection du dimanche 11 avril, 26,47 % selon les OSC, et la popularité du chef de l’Etat, Patrice Talon est bel et bien son ancien allié. Candide Azannaï, président du parti Restaurer l’Espoir s’est servi des chiffres des OSC, d’ailleurs contestés par la CENA pour déduire de ce que vaut la cote de popularité du président Patrice Talon. Pour le N°1 de la « résistance nationale », ce taux de participation, (26 %) annoncé par les OSC, reflète la popularité du chef de l’Etat.

« Toute la rupture, UP, BR et tutti quanti ne pèsent pas 5%«  , publie-t-il sur sa Page Facebook. L’ancien ministre délégué auprès du président de la République, chargé de la défense nationale a notifié dans sa publication que la Résistance nationale avait pourtant suggéré au chef de l’Etat de changer d’orientation à sa gouvernance au risque d’être rejeté par le peuple.

Mais hier, après la proclamation des grandes tendances, le président de la CENA, Emmanuel Tiando a battu en brèche, ce taux annoncé par les OSC. Mieux, il estime qu’elles n’ont pas les vraies statistiques et les invite à une confrontation des chiffres après avoir annoncé 50,17% comme taux de participation.



Politique


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook