Bénin

Talon : pour 04 raisons, son K.O est différent de celui de Yayi en 2011, lire les détails

L’investigateur 18/04/2021 à 16:41

Dans une analyse publiée sur les médias sociaux, le Professeur Gilles Gohi, auteur du livre "Education et Gouvernance Politiques au Bénin du Danxômè à l’ère démocratique", a relevé quatre (04) facteurs qui permettent aisément de duistinguer le K.O réalisé par le Président Patrice Talon de celui de son prédecesseur Boni Yayi en 2011. Lire les détails.

La Cour Constitutionnelle a proclamé le duo TALON-TALATA élu Président de la République, au premier tour de la Présidentielle du dimanche 11 avril 2021 !

Être élu Président de la République du Bénin au premier tour n’est pas une innovation. Mais, en 2021, il s’agit simplement d’un avatar et d’une innovation pour quatre raisons : C’est la première fois qu’une élection en duo est basée sur le parrainage au Bénin. Le K.O du Duo TALON-TALATA est donc exceptionnel et retient fortement l’attention de tous, sans avoir été décrété nuitamment comme le K.O fumeux et brumeux de 2011 pour la réélection du Président Boni Yayi ; une élection est une compétition devant fournir un gagnant. Et en démocratie, elle censure la gouvernance en cours, pour une alternance ou une continuité. Affirmer donc que le Peuple souverain du Bénin a opté pour la continuité de la Rupture est donc un truisme en 2021 ; la compétition du 11 avril 2021, est pour la première fois dans l’histoire politique du Bénin, entièrement organisée sur ses propres ressources et sur l’initiative créatrice du leadership visionnaire de son Président. C’est donc un mérite exceptionnel du Gouvernement du Président Patrice TALON dans la révélation continuée du Bénin. Le K.O inédit du 11 avril 2021 est donc effectif, suite aux efforts et prières du peuple béninois mobilisé derrière le Duo TALON-TALATA. ; pourtant, contrairement au passé récent, l’argent n’a pas circulé pour acheter les consciences et voix des électeurs. C’est pourquoi le taux de participation (près de 51%) ne fut pas à la hauteur de l’attente légitime des Béninois, les habitudes ayant la peau rugueuse ! Cela ne signifie donc guère un boycott, comme le jubilent les détracteurs de la gouvernance du Président Patrice TALON et les oiseaux de mauvais augure (apatrides ou parias à leur pays). Bien au contraire ! Dans un environnement aussi hostile, le peuple béninois, spécifique, ne considère pas forcément ce qui est commun à tous, mais s’intéresse beaucoup plus à ce qui lui est personnel.
Pour conclure, il dira que le K. O. historique du 11 avril 2021 renvoie désormais tout le Bénin au travail et à la cohésion nationale, pour construire notre cher et beau pays, le Bénin.
Il était temps que le Bénin amorce son irréversible décollage économique pour son développement durable !

Professeur Gilles Expédit GOHY,

Sociologue - Statisticien Démographe et Politologue,

Maître de Conférences en Sociologie du Développement,

Directeur Adjoint de Cabinet du Ministère de la Communication et de la Poste



Politique


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook