Talon : son discours sur l’état de la nation laisse Noël Chadaré sur sa faim, lire les détails

Rollis HOUESSOU 3/01/2022 à 11:22

Noël Chadaré, Secrétaire Général de la Confédération des organisations syndicales indépendantes du Bénin Cosi-Bénin a réagi au discours du Président Patrice Talon sur l’état de la nation, mercredi dernier. Pour lui, le discours n’a pas été au complet.

Le Chef de la l’État Patrice Talon pouvait aller au-delà de ce qu’il a présenté comme discours sur l’état de la nation. C’est ce que pense le Secrétaire Général de la Cosi-Bénin Noël Chadaré. Même s’il y a des points de satisfaction dans ce discours, le syndicaliste estime que des choses plus concrètes pourraient être dites quant à l’atténuation de la misère que vit le pays :" Satisfaction parce qu’il a dit que le Bénin va de mieux en mieux. Oui le Bénin va de mieux en mieux sur un certain nombre de points. Il a évoqué la réalisation des infrastructures de notre pays, les grands chantiers, l’agriculture qui se porte vraiment bien quand même nous sommes en période de Covid. C’est vrai » a-t-il fait savoir. On s’attendait quand même qu’on puisse dire qu’est-ce qu’on est en train de vouloir faire pour que cette misère s’atténue ?", S’est-il demandé.

| Lire aussi : MPL : c’est trop facile pour Talon de justifier la cherté de la vie par la covid-19, selon Expérience Tèbè

Pour lui, le président allait revenir sur la question de la revalorisation des salaires des fonctionnaires annoncée tout récemment :" Parce que nous les représentants des travailleurs que nous sommes, le Chef de l’Etat dans son conseil des ministres a annoncé que les salaires seront revalorisés. On attendait qu’il confirme davantage cette option qui est faite mais il n’a pas dit un mot de cela et ça fait que quelque part, on est resté un peu sur notre faim" a précisé Noël Chadaré après la cérémonie.

| Lire aussi : Talon : l’Association RMIC adhère à son discours sur l’état de la nation, mais fait une suggestion au président

Mais il faut rappeler que le président de la République est revenu sur la question de la revalorisation des salaires lors de ses vœux de nouvel, le vendredi 31 décembre.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer





Facebook