Présidentielle 2021

Talon : « son entourage est très intelligent », rassure un opposant radical du chef de l’Etat

L’investigateur 18/04/2021 à 16:38

Ce n’est pas de son habitude de tresser des couronnes au leader du nouveau départ, encore moins à ceux qui l’entourent. Maître Robert Dossou comme c’est de lui qu’il s’agit, a exprimé ce qu’il a ressenti par rapport aux derniers événements du Bénin, mais il a reconnu que le chef de l’Etat est entouré des gens intelligents.

C’est sur la radio BBC Afrique au micro de la consœur Liliane Gnatcha que l’ancien président de la Cour constitutionnelle du Bénin, Maître Robert Dossou a lâché le morceau. Intervenant juste au lendemain des grandes tendances données par la Commission électorale nationale Autonome (CENA), l’avocat n’a pas tari d’éloges vis-vis du chef de l’Etat et son entourage. Même s’il compare cette élection à une pièce de théâtre.
Ceux qui encadrent le régime du nouveau départ, sont très « intelligents », a-t-il reconnu. Selon ses dires, tout a résidé dans la loi. Si le président Talon a réussi à se faire réélire avec plus de 86% des suffrages exprimés au premier tour, c’est parce que tout a été goupillé, selon Me Robert Dossou, depuis 2019. « L’instrument principale qui a contribué à cette élection, c’est la loi », a-t-il dit avant de rajouter que « le jeu est intelligemment mis en place, savamment construit ».
Par la même occasion, il a fait allusion à la ruse du régime qui d’emblée, a écarté les durs à cuir comme Sébastien Ajavon, Lionel Zinsou, toujours pour s’offrir le boulevard d’un second mandat.
En effet, si la loi a pu permettre au président Patrice Talon de réaliser effectivement un K.O, il faut reconnaître que tout a commencé au cours des élections législatives d’avril 2019 auxquelles l’opposition n’a pas pu prendre part. Du coup le parlement a été formé rien qu’avec des partis soutenant les actions de la mouvance présidentielle. La suite, le vote des lois, en l’occurrence celle relative au parrainage à la présidentielle qui plus tard, a obstrué le passage à l’opposition radicale, est passé comme une lettre à la poste.



Politique


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook