Bénin

Talon : son gouvernement concède une doléance capitale à l'opposition pour les législatives

Judicaël C. GBETO 24/10/2022 à 22:29

Les inquiétudes de certains citoyens seront bientôt dissipées. Sur demande des formations politiques notamment de l’opposition, mais aussi de la Société civile, la liste électorale en cours de confection pour les élections législatives de janvier 2023, est actuellement soumise à un audit, à en croire le chargé des partenariats à l’ANIP.

Dans le cadre des futures élections de janvier prochain, des partis politiques ont fait la demande pour un examen minutieux de la liste électorale informatisée (LEI), par des auditeurs compétents. C’est ainsi que l’Agence Nationale d’Identification des Personnes (ANIP), après des jours de réflexion a jugé utile de céder à la requête de ces derniers. Pour Herbert Assogba, chargé des partenariats à l’Agence nationale d’identification des personnes (Anip), reçu le dimanche 23 octobre 2022 dans l’émission « 90 minutes pour convaincre » de Radio Bénin, ladite liste électorale est déjà même en cours d’audit.

| Lire aussi : Transition au Burkina : Me Apollinaire Joachim Kyelem de Tambela, un Sankariste nommé Premier ministre

Dans le but de rassurer tous les partis politiques de la fiabilité de la LEI en cours de confection et qui servira pour les législatives prochaines, il précise que cet audit a bien démarré depuis quelques jours et sera poursuivi ce lundi 24 Octobre 2022. A la suite des formations politiques qui ont réclamé l’audit de la liste, la société civile a également fait cas de ce besoin lors de ses échanges avec le mandataire délégué de l’ANIP, Cyrille Gougbédji .




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook