Tchad : une bagarre entre militaires et nouvelles recrues fait un mort et des blessés

Bénédicte BANKOLE 4/06/2021 à 15:14

Plusieurs blessés et au moins un mort, ainsi se présente le bilan d’un affrontement entre des soldats tchadiens dans la base de Moussoro à 293 km au nord de la capitale tchadienne Ndjamena, ce jeudi 03 juin 2021.

Selon les informations d’un média français, relayées par LNT, il s’agissait d’une bagarre entre militaires et nouvelles recrues dans un camp militaire. Cet affrontement a fait 18 blessés et au moins un mort. Plusieurs sources ont évoqué une discrimination qui serait à la base des violences. Cependant, cette information a été démentie par les autorités. Le tout serait parti d’un recrutement pour la garde présidentielle. De nouvelles recrues venues de plusieurs provinces du Tchad avaient été admises au recrutement, mais elles auraient par la suite été renvoyées. Le motif, selon leurs dires, est qu’elles n’appartiennent pas à la communauté Zaghawa, d’où est issue la famille de l’ancien président Idriss Déby. Cependant, ces accusations sont rejetées par le gouvernement tchadien.

Lire aussi : Bénin : Marie Akpotrossou de l’UDBN nommée préfet de l’Ouémé

Selon Daoud Yaya Brahim, ministre de la défense, les affrontements sont dus à un mouvement d’humeur des jeunes recrues qui n’arrivent pas encore à s’adapter au climat militaire. A l’en croire, il n’y a pas de discriminations basées sur la communauté. Après les affrontements, il a assuré que le calme est revenu dans la base militaire de Moussoro et les blessés sont soignés à l’hôpital.



Inter


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook