Bénin

Toboula, ‘’…nous avons accepté de faire courageusement face à la justice et de purger les peines’’

L’investigateur 30/05/2022 à 18:06

Interpellé dans une affaire de bradage de domaine public sur la Route des Pêches, l’ancien préfet du Littoral, Modeste Toboula est revenu au travers d’une interview accordée à la presse, sur son séjour carcéral.

L’ancien préfet du Littoral, Modeste Toboula n’entend pas de cette oreille, ceux qui pensent qu’il a eu la clémence du juge dans l’affaire qui l’a amené à un moment de son passage au poste de préfet, derrière les barreaux de la prison civile d’Akpro-Missérété. Car, condamné à 12 mois de prison ferme le lundi 3 juin 2019 dans le procès dit de « bradage d’un domaine d’utilité publique » et à deux millions de FCFA d’amende, il n’a pas purgé totalement ses peines. Mais dans l’interview, l’ancien syndicaliste soutient ferme qu’il a fait la prison. « …nous avons accepté de faire courageusement face à la justice et de purger les peines qui étaient les nôtres. C’est avec fierté que je le dis parce que lorsque vous acceptez un poste, surtout politique, vous ne pouvez pas prendre l’actif et laisser le passif. Il faut accepter le tout », a-t- déclaré sans ambages.

| Lire aussi : Toboula sur la libération des espaces publics : si c’est à reprendre, je le ferai encore sourire aux lèvres...", lire les détails

A l’antipode de cette déclaration, Modeste Toboula, ex-préfet annoncé malade pendant qu’il était en prison a été évacué avant d’effectuer son retour au bercail en octobre 2019 à bord d’un cargo Royal Air Maroc. Et, pendant qu’on l’imaginait de retour en prison, il a recouvré sa liberté depuis ce temps.

| Lire aussi : Toboula : un opposant à Talon indexe l’ex-prefet et soutient qu’il est à la base de la misère des Béninois, lire les détails

Rappelons qu’en ce qui concerne sa condamnation, par les juges de la CRIET pour « d’abus de fonction » alors qu’il a déclaré lors de l’audition avoir juste exécuté les instructions de sa tutelle, son avocat Me Gustave Kassa l’a trouvée sévère. Sa ‘’chute’’ était considérée comme une déchéance après la gloire d’un des hommes du système Talon.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer