Cyclisme

Tour cycliste du Bénin : " Nous avons un beau paysage au Nord à valoriser", dixit Hazoumè

L’investigateur 16/05/2021 à 22:02

A la veille du premier coup de pédale de l’édition 2021 du Tour Cycliste International du Bénin, une cérémonie sobre a été organisée ce dimanche 16 mai, en face de la mairie de Djougou. C’était l’occasion pour la Fédération béninoise de cyclisme (FBC), structure organisatrice de présenter les équipes participantes, en présence des autorités politico-administratives.

Au total, six (06) pays à savoir : le Nigeria, la Côte d’ivoire, le Sénégal, le Niger, le Burkina et le Bénin pays hôte, sont les pays présents sur le 16è Tour Cycliste International du Bénin pour un total de sept Equipes dont deux (02) du Bénin.
Avant la cérémonie de présentation, il y a eu une parade à travers la ville de Djougou en présence de l’adjoint au Maire de la commune, Djibril Amadou et du préfet Eliassou Aïnin Biaou.

Lire aussi : Chronique : marchandages démocratiques ou la difficile voie pour le développement

Pour Monsieur Djibril Amadou, c’est une satisfaction pour la commune de Djougou d’accueillir le Tour. Abondant dans le même sens que lui, le préfet Eliassou Aïnin Biaou dira que le département de la Donga, au regard de l’honneur fait à la commune de Djougou, est prêt à accueillir le Tour pour les fois à venir, mais dans d’autres localités.

Avant ces deux interventions, il y a eu celle du président de la Fédération béninoise de Cyclisme, Romuald Hazoumè qui a exprimé sa joie. « Je suis lié de cœur avec la ville de Djougou. Aujourd’hui, nous sommes à Djougou pour un renouveau du cyclisme béninois. Nous avons commencé par le Nord qui a de très belles routes, un beau paysage et nous avons le devoir de le montrer ».

Lire aussi : Abomey-Calavi : le maire Ahouandjinou dénonce l’utilisation de son nom à des fins d’escroquerie

Poursuivant, il remerciera le gouvernement béninois qui a mis des moyens pour accompagner le Tour. « Je remercie le gouvernement béninois qui a pris ses responsabilités, le Directeur général de la police républicaine, Soumaïla Yaya et le chef du cabinet militaire M. Bertin Bada, qui se sont pliés en quatre pour assurer la sécurité du tour. »
Selon ses dires, des pays attendus ne sont pas arrivés, parce qu’ils ont été confrontés aux difficultés liées au coronavirus.
Après les allocutions, il y a eu la présentation des équipes et le passage des sponsors qui ont fait passer leurs messages.
Rappelons que la compétition démarre ce lundi et prendra fin samedi prochain.



Sport


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook