Bénin

Tpi d’Abomey-Calavi : la Criet pour juger « affaire 39 hectares », plaide le ministère public

L’investigateur 5/02/2021 à 09:30

L’affaire d’expropriation, dite « affaire 39 hectares » dans la commune d’Abomey-Calavi, est à l’audience ce matin au tribunal. A l’ouverture du procès reporté par deux fois déjà, le ministère public a demandé au juge de se déclarer incompétent et de le renvoyer devant la Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (CRIET).

Un peu avant 09 heures, l’ancien maire de la Commune d’Abomey-Calavi, Georges Bada, et ses coaccusés ont été aperçus dans la salle de procès C, mais l’audience sera renvoyée dans la salle A ; la première étant exigüe. A la barre, le juge a rappelé aux prévenus, les chefs d’accusation à savoir : « escroquerie en bande organisée, abus de confiance ou encore fraude ».

Lire aussi : Bénin  : un pasteur dépose sa candidature pour prendre part à la présidentielle d’avril

Comme au premier procès du 15 janvier dernier, ils ont tous plaidé non-coupables.
Après quoi, le ministère public a demandé au juge de renvoyer le dossier devant la CRIET, au regard des informations qu’il détient et des faits.
Ce que la défense a rejeté parce qu’elle soutient que les preuves issues des enquêtes qui ont motivé par deux fois, le report du procès soient connues avant toute conclusion, rapporte Le Matinal. Mais le ministère public réitère son envie en insistant pour que le juge renvoie le dossier devant la CRIET.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook