Football

Tribunal arbitral de sport : Homéky et Mathurin de Chacus écoutés hier

L’investigateur 9/06/2021 à 08:49

Finies les auditions au tribunal arbitral de sport. Les autorités béninoises ont été écoutées hier par le TAS, par visioconférence, et attendent le verdict de cette juridiction.

Le ministre des sports béninois, Oswald Homéky a été écouté en tant que témoin des faits qui s’étaient produits le 30 mars 2021 à Freetown, lors de la rencontre ratée entre le Bénin et la Sierra Léone, pour le compte du match de la 6eme journée des éliminatoires de la CAN Cameroun 2021. Et le président, Mathurin de Chacus, en sa qualité de premier responsable de la fédération béninoise de football (FBF).

Lire aussi : Yayi et Soglo à l’investiture de Talon : une main tendue ou provocation ?

En effet, le Bénin a saisi le TAS arguant du fait de la triche des autorités Sierra-Léonaises de football, lors cours du match susmentionné, qui avaient déclaré sans preuves formelles que cinq joueurs titulaires de l’équipe béninoise sont positifs au coronavirus alors qu’ils ne l’étaient pas.
Une fois la supercherie découverte, le Bénin a saisi le TAS lui demandant de reconnaître sa victoire sur tapis vert pendant que la commission des compétitions à la CAF a reprogrammé le match à ce mois de juin.
Dans cette bataille contre la Sierra Léone et la CAF dans une certaine mesure, le Bénin a fait recours au service d’un avocat camerounais proche de l’ancien président de la CAF, Issa Hayatou.

Lire aussi : France : un franco-béninois tabassé par la police, raconte sa mésaventure

Trois possibilités s’offrent au Bénin selon les informations de l’Investigateur. La première le TAS pourrait lui donner une victoire sur tapis vert, la seconde le débouter et reconnaître à la Sierra Léone, une victoire pour refus de jouer des Écureuils ; et la dernière, demander que le match soit rejoué comme l’a proposé la commission des compétitions de la CAF.



Sport


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook