Bénin

Tribunal d'Abomey-Calavi : voici la plaidoirie de la défense de Hounsou-Guèdè

L’investigateur 18/12/2020 à 19:39

Présenté au juge des flagrants délits au même titre que ses co-accusés, ce vendredi 18 décembre 2020, l’ancien maire de la commune d’Abomey-Calavi, Patrice Hounsou-Guèdè était assisté de sa défense qui dans sa plaidoirie, demande la non constitution de l’élément moral.

L’autre affaire dite mafia foncière qui secoue la commune d’Abomey-Calavi, dans laquelle est impliqué l’ancien maire Patrice Hounsou-Guèdè, connaîtra d’ici peu, son dénouement. Pour sa défense, il faut au bénéfice du doute, une relaxe pure et simple des clients. « La défense a plaidé pour la non constitution de l’élément moral, le défaut d’intention coupable », a déclaré son avocat, maître Rufin Tchiakpè.

Lire aussi : Missèbo  : un homme en possession de 3,8 millions de faux billets et son cambiste arrêtés

« La plupart des avocats de la défense ont demandé la relaxe pure et simple de leurs clients au principal, au subsidiaire, la relaxe au bénéfice du doute », a-t-il complété au micro de Frissons Radio. Le 15 janvier prochain, l’ancien maire et ses co-accusés se retrouveront à nouveau devant le juge pour le délibéré.

Rappelons que l’ancien patron des renseignements sous Feu Général Mathieu Kérékou est accusé pour « faux et usages de faux certificat en écriture publique ». Dans cette affaire, des sources évoquent 18 titres illégalement attribués.

Lire aussi : Bénin  : 05 noms cités pour succéder à Ousmane Batoko à la Cour suprême

Ses co-accusés, Gélase Hounguè, ex-directeur de l’aménagement et de l’urbanisme de la mairie d’Abomey-Calavi, Tognifode Romain, expert-géomètre et ex-directeur de l’IGN et Bouraïma Séibou, sont sous la même peine requise par le ministère public.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook