Actualité

UEMOA : voici les tarifs de l'électricité dans les pays de l'Union

L’investigateur 29/12/2023 à 00:28

L’évolution des tarifs de l’électricité suscite un intérêt croissant, notamment dans les pays de l’Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA). Ces dernières années, certains pays ont procédé à une modification tarifaire de son prix.

En Côte d’Ivoire, le gouvernement a annoncé le 26 décembre 2023, une nouvelle augmentation de 10% des tarifs de l’électricité, suivant une première hausse en juillet 2023 qui n’avait impacté que 11% des abonnés, soit 412,215 personnes. Ce second réajustement du prix de l’électricité en l’espace de 6 mois, va concerner cette fois, l’ensemble des abonnés à l’électricité, y compris les 89% dont l’ampérage varie entre 5 et 10 A, ayant été épargnés lors de la précédente augmentation. Ainsi, le prix moyen du kilowatt passera de 79 à 87 FCFA pour un coût de revient moyen de 89 FCFA.

Au Niger, jusqu’en juillet 2023, le pays affichait le prix le plus bas du kilowatt dans l’UEMOA, soit 79 FCFA. Cette politique tarifaire compétitive a contribué à maintenir des coûts électriques abordables pour la population. Le Burkina Faso avec un tarif de 121 FCFA pour les ampérages de 15 et plus présente l’un des coûts les plus élevés de la région.

Au Sénégal, la Société nationale d’Électricité du Sénégal (SENELEC) a réajusté ses tarifs en janvier 2023, entraînant une hausse de 16% pour les ménages. Les ampérages de 15 et plus ont vu leur tarif passer de 94 à 110 FCFA. Au Togo, le tarif pour les ampérages de 15 et plus est de 88 FCFA, tandis qu’au Mali, il s’élève à 109 FCFA. Comme le Niger, la Guinée-Bissau pratique un prix bas du kilowatt à 79 FCFA.

La Société Béninoise d’Énergie Électrique (SBEE) a ajusté ses tarifs en janvier 2021, avec des augmentations variant de 8 à 33 FCFA pour différentes tranches de consommation. La tranche sociale inférieure à 20 kilowatts est passée de 78 à 86 FCFA soit une augmentation de 8 FCFA. La tranche 1, c’est-à-dire de 0 à 50 kilowatts, est passée de 109 à 125 FCFA soit une hausse de 16 FCFA. La tranche 2 de cette grille tarifaire qui prend en compte toute consommation supérieure à 250 kilowatts est passée de 115 à 148 FCFA soit une augmentation de 33 FCFA selon koriactu.

Les variations des tarifs de l’électricité dans les pays de l’UEMOA reflètent des réalités économiques diverses. Alors que certains pays maintiennent des prix bas pour favoriser l’accessibilité, d’autres sont confrontés à la nécessité d’ajuster les tarifs pour assurer la viabilité financière de leur secteur énergétique. Cette diversité souligne l’importance de prendre en compte les contextes nationaux lors de l’analyse des politiques tarifaires dans le secteur de l’électricité.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook