Bénin

Valentin Agon : « Nous travaillons pour que le Bénin réponde au Coronavirus »

L’investigateur 19/04/2020 à 15:48

Reçu dans l’émission hebdomadaire « le débat africain » de la Radio France Internationale, ce dimanche 19 avril 2020, le chercheur béninois, Valentin Agon a donné des indices qui dénotent qu’il est convaincu de l’efficacité de son produit Apivirine, sur le Covid-19.

Selon le chercheur béninois, Apivirine est à l’essai dans plusieurs pays. Notamment en Italie, en France, aux Etats-Unis, au Burkina Faso et bien d’autre pays, la Guinée Equatoriale dont le président en a fait la demande particulièrement. Évoquant au passage, la fatwa lancée contre lui, le chercheur béninois va dire que les propos de ses détracteurs n’émousseront en rien ses ardeurs. « Nous travaillons en sous marin et ignorons les vagues d’en haut », a-t-il répondu. *

Lire aussi : Nigéria  : une mère et ses 02 fils arrêtés pour vol d’enfant

« J’ai été reçu par le ministre béninois de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, en présence de tous les recteurs des universités publiques et du conseil national des experts à la recherche. On s’est entendu pour que le Bénin réponde au Coronavirus sur le territoire africain avec une solution africaine pour juguler la pandémie », a confirmé l’universitaire.
Pour finir il dira que nul n’est prophète chez soi et que le constat fait en Afrique est d’ordre général. Les gens sont souvent contre les solutions endogènes, susceptibles de résoudre les problèmes rencontrés sur le continent.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer