Bénin

Violences préélectorales : Yayi a-t-il encouragé les manifestants des Collines ?

L’investigateur 23/04/2021 à 10:24

De sources ébruitées, le nom de l’ancien président de la République Boni Yayi, est semble-t-il, mêlé aux manifestations de l’opposition. Un soupçon qui sans doute ne reflète pas la réalité, selon les vraies informations.

Le prédécesseur du président Patrice Talon est-il de mèche avec les manifestants des 06, 07, 08, 09 et 10 avril derniers ? En tout cas, la question trotte dans la tête des Béninois parce que selon certaines indiscrétions, on tente d’établir une connexion entre les manifestations qui ont tourné au vandalisme, et l’ancien patron de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD), Boni Yayi.

Lire aussi : Décès de Déby : Boni Yayi présente ses condoléances au peuple tchadien

Or, il coule de sources que l’ancien président Boni Yayi est hors du territoire national, bien avant la tenue de l’élection et ceci pour plusieurs semaines. Et, selon les informations, il est sollicité sur le continent pour d’autres missions dans d’autres pays. Mieux, le pont entre les manifestants dont certains sont actuellement aux mains de la justice et l’ex-président de la République a été coupé, il y a un moment. Certes il y a des manifestations dans des zones notamment Tchaourou, fief de Boni Yayi, mais il est inconcevable qu’on cherche à lui faire porter le chapeau de tout ce qui concerne l’ère culturelle Nagot, en termes de mécontentement face au régime en place. Homme de paix et ayant la crainte de Dieu, Boni Yayi n’a pas pour autant, une attitude séditieuse comme on tente de le faire croire à la population. L’Etat qui déjà a pris sur lui, la responsabilité de faire respecter les droits des Béninois victimes collatérales de ces manifestation, à travers les poursuites de ceux qui sont réellement impliqués, a tout aussi l’obligation de mener ses enquêtes avec parcimonie, afin de dénicher les vrais coupables et éviter de faire porter des accusations à des personnalités qui n’ont rien à voir dans lesdites manifestations.
Certainement qu’on chercher des poux sur la tête rasée de l’ancien président. Or en réalité, une chose est de punir ceux qui sont impliqués et l’autre chose est de faire la part des choses afin d’éviter les amalgames.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook