Bénin

Violences préélectorales : les dernières nouvelles des militaires et policiers blessés

Bénédicte BANKOLE 13/05/2021 à 18:20

Presque toutes les forces de l’ordre hospitalisées depuis quelques semaines suite aux blessures reçues lors des violences préélectorales, ont quitté l’hôpital. Seuls deux y séjournent encore pour la poursuite des soins.

La période préélectorale a été marquée par des violences dans certaines communes du Bénin. Notamment Tchaourou, Bantè et Savè, Parakou etc. Des Violences au cours desquelles, plusieurs membres des forces de défense et de sécurité ont été blessés.

Lire aussi : Talon : ce que Robert Dossou pense de la justice sous son régime

Selon le bilan dressé par le ministre de l’intérieur Sacca Lafia, les victimes sont une vingtaine. Elles ont été donc admises à l’hôpital d’Instruction des Armées (HIA) de Cotonou pour les soins. Selon Les Pharaons, l’état de santé de la plupart de ces forces de défense et de sécurité s’est considérablement amélioré. Ils ont tous quitté l’hôpital sauf deux d’entre eux, suivent encore les soins.

Lire aussi : Bénin : triste nouvelle pour l’ancien président Boni Yayi, hors du territoire

Il faut noter que pendant leur hospitalisation, ils ont reçu entre autres, la visite du chef de l’Etat Patrice, du corps diplomatique accrédité au Bénin et de certaines autorités béninoises sans oublier des partis politique proches de la mouvance. Ces forces de l’ordre ont reçu également le soutien des béninois de la diaspora. Il s’agit particulièrement des membres de l’Association Les Emeraudes de la diaspora béninoise des Etats-Unis et du Canada.



Politique


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer





Dernières publications





Facebook