Bénin

Yarou : le N°2 de la Fcbe se prononce sur la décision de la Cour constitutionnelle

L’investigateur 8/01/2021 à 07:27

Les décisions rendues, après les recours sur le parrainage à l’élection présidentielle et la prorogation du mandat du chef de l’Etat Patrice Talon, par la Cour constitutionnelle, suscitent commentaires et interprétations. L’une des dernières interprétations enregistrées est celle de Théophile Yarou de la Force Cauris pour un Bénin Emergent (Fcbe).

Lire aussi : Présidentielle 2021-parrainage  : la Cour constitutionnelle se déclare incompétentet

Au sein de la mouvance tout comme dans l’opposition, les interprétations varient sur les décisions rendues par la Cour constitutionnelle sur les recours à elle adressés par des citoyens. Pour le secrétaire national adjoint, Théophile Yarou du parti Force Cauris pour un Bénin Émergent (Fcbe), il s’agit d’une « décision surprenante ». Intervenant au sujet des décisions rendues par rapport à la prorogation du mandat du président de la République et le parrainage à l’élection présidentielle, il a fait part de son étonnement. « Personnellement, je suis surpris parce que c’est la même Cour qui a donné quitus au président avant la promulgation de la loi », a-t-il déclaré au micro de Frissons Radio.

Lire aussi : Bénin  : la Cour constitutionnelle se déclare incompétente sur la prorogation du mandat du président

Or, avant d’être promulguée (la loi), a-t-il dit, « la Cour a procédé à son contrôle de constitutionnalité ». Pour l’ancien ministre, « si la même Cour se déclare incompétente, aujourd’hui après un recours à elle adressé par un citoyen, qui demande que le parrainage ne soit pas appliqué pour l’élection de 2021, cela me surprend et doit d’ailleurs surprendre tout Béninois », a-t-il rajouté.



Politique


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook