Yayi : hors du pays, son retour et les raisons de son départ évoqués. Lire les détails

L’investigateur 29/06/2021 à 14:09

La question sur le départ du pays de l’ex-président, Boni Yayi et surtout, son mutisme après les arrestations postélectorales, revient de plus bel dans les débats. Au détour d’une sortie médiatique dans l’émission dénommée « 100%Bénin » de Sikka Tv, ce lundi 28 juin 2021, Eugène Azatassou a remis au goût du jour, un sujet qui a fait jaser au lendemain des violences préélectorales.

Contrairement à ses déclarations, il y a environ deux semaines sur Crystal News, Eugène Azatassou, Vice-président du parti, Les Démocrates a profité de son passage dans l’émission « 100%Bénin » de Sikka Tv, pour rappeler que l’ancien président, Boni Yayi n’est pas en exil. « En fait, Boni Yayi n’est pas en exil. (…) ; il est parti d’ici bien avant les événements (tensions pré et post scrutin présidentielles, Ndlr) parce qu’il avait eu des problèmes au niveau de sa famille, des problèmes de famille », a affirmé Eugène Azatassou dans des propos rapportés par Matin Libre. A l’en croire, l’ancien patron de la Banque ouest-africaine de Développement (BOAD) est parti avant les violences préélectorales. Parce que sa famille, hors du territoire national, a des ennuis de santé. « D’abord ses propres enfants étaient indisponibles, il est parti. Et puis, après, son épouse est indisposée, et il est resté là-bas à son chevet », a révélé Eugène Azatassou, concernant le départ de Boni Yayi.

Lire aussi : Talon : Azatassou de Les Démocrates doute de la mise en œuvre de son discours d’investiture

Boni Yayi, son silence est bien justifié

Plus loin, l’ancien coordonnateur de la Force Cauris pour un Bénin Emergent ajoutera que le silence observé au niveau de l’ex-président est sous-tendu par son option qui consistait avant les élections, à se mettre à l’écart de l’actualité politique.

Lire aussi : Talon sur les libertés : un proche de Yayi lui notifie l’écart entre sa bonne intention et les actes

Au passage, il rappellera que le prédécesseur de Patrice Talon ne s’est guère rapproché de sa nouvelle formation politique, Les Démocrates, même à quelques jours de l’échéance électorale. « … Boni Yayi avait fait l’option de ne pas être, au niveau des Démocrates, nous, on le sait, il avait fait l’option de ne pas être au-devant de la scène pour porter ombrage au parti ».

Lire aussi : Bénin : Azatassou conseille à Boni Yayi de ne pas revenir au pays dans les circonstances actuelles

Toutefois il confirme qu’il ne tardera pas à rentrer s’il le juge opportun. Rappelons que sur Crystal News il y a deux semaines, Eugène Azatassou conseillait à Boni Yayi de ne pas rentrer de sitôt compte tenu de la situation que vit le Bénin actuellement avec des arrestations après la présidentielle du dimanche 11 avril.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook