Présidentielle 2021

Yayi : le Frd proche de lui va-t-il déposer de dossier sans aller aux élections ?

L’investigateur 4/02/2021 à 14:48

L’opposition radicale, réunie au sein du Front pour la Restauration de la Démocratie (FRD), proche de l’ancien président de la République Boni Yayi, est parvenue à choisir son ticket présidentiel.
Cependant, on se demande sans doute si elle ira aux urnes le 11 avril prochain ?

Après le choix du DUO de l’opposition, les candidats désignés sont attendus ce jeudi 04 février au siège de la Commission électorale nationale autonome (CENA), pour la déclaration de candidature.

Une déclaration qui, selon les propos d’un membre fondateur des Démocrates, Eugène Azatassou en l’occurrence, se fera sans les formulaires de parrainage, l’une des exigences de la loi du 11 décembre 90 modifiée.
Selon Eugène Azatassou, ce ne serait pas la faute aux membres du FRD, si son DUO n’allait pas aux élections.

Lire aussi : Présidentielle d’avril  : Djemba se prononce après le dépôt de candidature du DUO Fcbe

« Il n’est pas de notre faute si nous ne participons pas aux élections, éventuellement, si nous n’avions pas de parrains ; mais que c’est la faute du pouvoir qui a fait des lois d’exclusion ; parce que, si nous avons décidé de ne pas participer, peut-être que, pour une bonne fraction de notre peuple et de nos militants, ce n’est pas nous qui n’avons pas voulu y participer », a-t-il confié à Frissons radio ce matin.

Plus loin, il ajoute que le parrainage fait partie des éléments d’exclusion, inscrits dans la loi. Donc, à partir de cet instant, le Front pour la restauration de la démocratie ne compte pas négocier des parrainages avec les partis de la mouvance, complète-t-il.

Une logique contraire à la démarche des autres partis qui ont présenté de DUO sans avoir au préalable des maires ou élus. Mais qui avant de le faire, ont écrit aux parrains ou à leurs partis politiques.

Lire aussi : Insécurité  : la chanteuse Oluwa Kemy agressée par des bandits

Dans sa logique, Eugéne Azatassou renchérit que « le Front va déposer sa candidature et laisser le peuple constater qu’il est bien disposé à aller au scrutin, mais a été exclu par le pouvoir ».

Si tel est le cas, le DUO Aïvo/Madougou peut bel et bien donner la trouille aux proches du pouvoir comme il est véhiculé sur les réseaux sociaux, mais ne sera pas présent dans les urnes, ce 11 avril pour opérer l’alternance dont parlent ses apparatchiks.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook