Bénin

Zou : « consommer la chicha n’éduque pas les enfants », selon le préfet Firmin Kouton

L’investigateur 5/01/2021 à 16:06

Au lendemain de la décision d’interdiction de la consommation de la chicha dans le département du Zou, le préfet Firmin Kouton s’est adressé à la presse pour donner les arguments qui ont motivé sa décision

A en croire le préfet Firmin Kouton, « la décision d’interdiction de la consommation de la chicha dans le département du Zou « fait suite à plusieurs plaintes des non fumeurs qui sont souvent dérangés par les consommateurs ; et qui de ce fait, les empêchent d’aller se reposer ou se distraire, eux aussi dans les bars ». Plus loin, il dira qu’il s’agit d’une décision dont le but fondamental est de protéger ceux qui ne fument pas « Nous voulons protéger les non fumeurs.

Lire aussi : Cour constitutionnelle : changement des horaires de réception des courriers et recours

Consommer la chicha n’éduque pas les enfants. », a-t-il ajouté. Très certain de faire respecter sa décision, l’autorité préfectorale a laissé croire que des équipes pourraient en cas de non respect, descendre dans les bars. « Nous ne refusons pas de descendre dans les bars », a-t-il menacé.

Rappelons que la chicha est une pipe à eau qui permet de fumer du tabac. Pendant sa consommation, selon des études, cette cigarette libère des substances toxiques et cancérigènes lors de la combustion de la fumée.
C’est à travers un arrêté pris le 4 janvier 2021, que le préfet Firmin Kouton a formellement interdit la consommation de la chicha sur son territoire, à savoir le département du Zou.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook