Actualité

Couple tué à Fidjrossè : les victimes ne sont pas des béninois, des informations à lire sur le drame

L’investigateur 4/12/2023 à 14:23

Un drame horrible s’est produit le vendredi 1er Décembre dernier au quartier Fidjrossè (Cotonou). Un jeune homme de 22 ans, malade mental et dépendant des produits psychotropes, a mis fin à la vie de ses parents à l’aide d’un coupe-coupe et d’un couteau.

Il s’agit d’un drame qui a mis tout le monde en émoi mais au même moment, il y a des informations à savoir à la fois sur ce qui s’est passé, et les victimes.
D’emblée, il faut rappeler que le couple éliminé à coup de machette par leur propre enfant n’est pas béninois. Selon les informations de bip radio, les deux victimes du drame seraient d’origine togolaise et leurs corps ont été déjà rapatriés pour inhumation.

A 22 ans, il a décidé et a éliminé ses deux parents. Le papa âgé de58 ans et à sa mère (53 ans). Comme s’il s’agit d’un coup prémédité, il aurait pris le soin de fermer et bloquer le portail de la maison selon les témoignages.

Mais au loin, les voisins percevaient les échos des cris stridents des parents que leur propre fils charcutait. Le double meurtre a été commis avec une machette et un couteau, retrouvés auprès des corps mutilés une fois le travail achevé par le présumé boucher.

Et, c’est en voulant escalader le mur de leur clôture que les voisins qui entendaient les cris des parents, l’ont maîtrisé pour le remettre plus tard à la police. Le Sieur German a été arrêté et conduit au commissariat de Fidjrossè après son forfait.

En effet, tout a commencé le jeudi 30 novembre quand l’auteur du meurtre a été interné dans un centre psychiatrique de la place. Mais il sera libéré sur intervention de ses parents. Ironie du destin, sa défunte mère a négocié contre l’avis des médecins, sa sortie en signant une décharge et est rentrée avec son fils dont elle voulait s’occuper.

Lire aussi : [Cotonou : Vrai consommateur de stupéfiants, il découpe ses parents en morceaux)>https://www.linvestigateur.info/?Cotonou-Vrai-consommateur-de-stupefiants-il-decoupe-ses-parents-en-morceaux&var_mode=calcul]

Déjà, ce 30 novembre, il a endommagé le véhicule d’un expatrié qui a porté plainte au commissariat. Ses parents, faut-il le rappeler, sont allés prendre l’engagement au commissariat pour prendre en charge les frais inhérents à la réparation du véhicule dont le pare-brise a été endommagé.

Selon les confidences des proches, le jeune homme de 22 ans et ses parents seraient des fidèles d’une église évangélique sise à Fidjrossè. Après son Bac, il aurait toujours, selon les proches de la famille, manifesté le désir de quitter la maison des parents pour aller louer une cabine. Les parents n’ont pas accédé à cette requête.

Mais il est nécessaire de souligner dans cette histoire rocambolesque que le l’auteur du meurtre de ses parents consomme des produits prohibés dont il serait désormais dépendant. Il voulait s’éloigner de ses parents pour continuer en toute tranquillité à consommer des stupéfiants.
Aîné d’une famille d’origine togolaise, il a éliminé ses parents et est dans les liens de la police. Vu son état, peut-il être poursuivi en justice. La réponse à suivre…




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook