Bénin

4è mandature : les conseillers boycotteurs de session à Matéri et Cobly vont-ils récidiver ?

Bénédicte BANKOLE 28/06/2020 à 11:16

Malgré le vote de la loi N°2019-43 du 15 novembre 2019 portant code électoral en République du Bénin, adoptée le mardi 02 Juin 2020 à l’unanimité des députés à l’assemblée nationale, il existe des foyers de blocage dans les conseils communaux. La preuve, des conseillers ont déjà boycotté des sessions programmées.

En effet, dans le département de l’Atacora, des conseillers ont boycotté les travaux de la deuxième session ordinaire prévue pour se tenir le jeudi 25 juin dernier dans la commune de Matériel et de Cobly. Ces conseillers ont simplement et purement brillé de leur absence à ladite session, rapporte l’ABP. Dans la commune de Cobly, seulement 08 élus ont répondu à l’appel du maire sur les 17 conviés.

Lire aussi : Bénin  : 03 obstacles sur le chemin de la Marina pour le Professeur Aïvo

Ainsi compte tenu des dispositions de la loi n°97-029 du 15 janvier 99 dans ses articles 28 et 25 portant organisation des communes au Bénin, le maire a renvoyé la session pour le lundi 29 juin prochain. Le constat a été le même dans la commune de Matéri. Sur les 25 conseillers, 12 ont été présents. Une situation qui a également contraint le maire de la commune a renvoyé la session aux calendes grecques.
Des cas qui ne sont pas les seuls après le vote de modification la loi de loi du 15 novembre 2019 portant code électoral en république du Bénin. D’une part, ces boycotts sans doute constituent un désaveu pour les partis politiques dont sont membres ces conseillers « rebelles », mais d’autre part, leur attitude fait d’eux, des mauvais élèves sous la rupture. Une question, vont-ils à nouveau récidiver ou sont-ils désormais rentrés dans les rangs ? Seule l’issue des sessions convoquées à nouveau nous le dira.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook