Actualité

A Niamey, la délégation onusienne obtient une promesse de la junte militaire

L’investigateur 20/08/2023 à 16:40

Le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU, en Afrique de l’Ouest et au Sahel et sa délégation, ont achevé leur courte mission diplomatique, samedi dernier à Niamey. Au terme, ils ont fait des recommandations aux autorités qui à leur tour, leur ont fait une promesse. Mais …

Lors de son séjour au Niger, la délégation onusienne a rencontré le Premier ministre nommé par la junte, Mahamane Lamine Zein et quelques ministres. Certes, elle n’a pas pu rencontrer le général Abourahamane Tiani, mais elle a demandé aux autorités nigériennes de dialoguer avec la Cédéao d’une part, et avec l’Union africaine, dont la première mission a rencontré un refus d’autre part. La junte militaire au pouvoir ne doit pas fermer la porte au dialogue, selon l’ONU à travers sa délégation.
Les émissaires onusiens ont vu deux fois, le Premier ministre Mahamane Lamine Zein , des membres du gouvernement et du cabinet Tiani. Il y a eu un déjeuner entre les deux parties samedi, rapporte rfi. Au cours des rencontres, la junte a plaidé pour la levée des sanctions. Mais en retour, elle ne promet uniquement que la « libération du président Bazoum ».

Lire aussi : [Niger : sans électricité, Bazoum vit toujours dans le noir>https://www.linvestigateur.info/?Niger-sans-electricite-Bazoum-vit-toujours-dans-le-noir&var_mode=calcul]

La junte aurait dit à ses visiteurs « que c’est le président Bazoum lui-même qui aurait refusé les premiers jours de sa séquestration de se séparer de sa femme et de son enfant ».
Pour rappel, le président Bazoum est séquestré depuis le 26 juillet, sans électricité qui lui a été coupée et vit dans le sous-sol.

La Cédéao qui envisage un recours à la force pour le rétablissement de l’ordre constitutionnel, priorise tout de même le dialogue en premier ressort.



Inter


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook