Drame

Abomey-Calavi : flou autour de l’assassinat d’un jeune pendant la fête du vodoun

L’investigateur 13/01/2021 à 09:03

Selon le blog Le Courrier de la République, un jeune de 24 ans aurait été assassiné dans la nuit du 10 au 11 janvier 2020 par des adeptes d’un fétiche dans la commune d’Abomey-Calavi.

La scène s’est passée à Glo Djigbé où le jeune maçon, le Sieur Jérôme aurait subi le courroux des adeptes d’une divinité. Lui-même initié auparavant, a dû se reconvertir au christianisme. « Ce dimanche, lorsque ses anciens confrères et adeptes (…) célébraient le 10 janvier, ils l’ont rencontré et interpellé sur son absence au couvent.

Lire aussi : Elections professionnelles : le parti de Houndété se prononce sur le processus

Jérôme leur a répondu qu’il ne faisait plus partie de leur nombre parce qu’il est désormais chrétien. Ils l’ont donc assassiné à Glo-Djègbé près de l’église protestante et ont arraché son sexe avant de le déposer au bord du goudron », explique un parent rapporté par le média.
A en croire le parent du défunt, son sexe a été arraché et il y a aussi des lésions sur son corps pendant la découverte macabre. C’était à Glo Djigbé, ce lundi 11 janvier 2021, le lendemain de la célébration de la fête des religions endogènes.
D’autres sources contactées expliquent que l’affaire reste à clarifier.

Mais les éléments de la police républicaine du commissariat de Glo-Djigbé ont ouvert une enquête aux fins de retrouver les auteurs de cet acte.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook